Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Invitation presse - Nature en ville : Barbara Pompili et Alain Vidalies visitent une opération pilote de la RATP

17 mai 2016 - Bâtiment et ville durables
Imprimer

La reconquête de la biodiversité en ville passe notamment par la multiplication de toitures et murs végétalisés et par le développement d’opérations d’agriculture urbaine.

La Ville de Paris en a conscience, qui s’est fixée pour objectifs d’atteindre 100 hectares de toitures et murs végétalisés dont 30 hectares dédiés à l’agriculture urbaine en 2020 et a lancé des appels à projets en ce sens. La RATP, avec sa filiale de gestion et d’ingénierie immobilières SEDP, a répondu à l’appel à projets Parisculteurs.


Afin d’identifier tous les sites RATP pouvant accueillir de l’agriculture urbaine, des études amont sont menées en partenariat avec Exp’AU (bureau d’expertise en agricultures urbaines), l’université AgroParisTech (Institut des sciences et industries du vivant et de l'environnement) et l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique).


Barbara Pompili, Secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité
et
Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat chargé des transports, de la mer et de la pêche
 

visiteront le démonstrateur d’agriculture urbaine mis en œuvre au siège social, Maison de la RATP, mercredi 18 mai à 9 heures 30, en présence d’Elisabeth Borne, Présidente-directrice générale de la RATP.

Ce démonstrateur de 250 m2 permet de tester différentes techniques d’agriculture urbaine, d’étudier de nouveaux substrats allégés à bases de matériaux recyclés, et de mesurer l’impact des polluants atmosphériques des zones urbaines denses sur l’air, les sols ou les cultures.
Exemple d’économie circulaire et de circuits courts, ce démonstrateur récupère par exemple les bio-déchets pour nourrir les 4 poules et 80 écrevisses ou le marc de café du restaurant d’entreprise pour produire le compost. Le retour d’expérience permettra d’évaluer ce qui pourra se faire à plus grande échelle sur les sites existants et projets futurs de la RATP.

Le potentiel de végétalisation, à horizon 2020, sur le domaine immobilier de la RATP (bâtiments tertiaires et industriels) est de 40 000 m² dont un tiers dédié à l’agriculture urbaine (soit 1,4 hectare environ).
À l’issue de la visite du démonstrateur, Barbara Pompili participera à une réunion consacrée aux actions de la RATP en faveur de la biodiversité.

 

Télécharger l'invitation presse (PDF - 59 Ko)

Imprimer