Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

L’Histoire climatique s’accélère : le seuil d’entrée en vigueur de l’Accord de Paris est franchi - Climate history is accelerating

5 octobre 2016 - COP 21
Imprimer


J’avais pris l’engagement le 22 avril à New York que je ferais tout, en tant que présidente de la COP21, pour que la ratification de l’Accord de Paris intervienne d’ici la COP22. C’est désormais chose faite. C’est un moment historique fort à un moment où le monde est en proie à la violence, à des tensions terribles, à la monté des fanatismes. L’action pour le climat est un combat qui apaise, qui réconcilie et qui construit l’avenir. Ce n’est pas seulement une contrainte à subir mais c’est aussi une opportunité à saisir. C’est ce qui explique ce mouvement positif qui entraine, non seulement les États mais aussi les villes, les territoires, les entreprises et les citoyens.

Désormais, le cadre international de la lutte contre les changements climatiques est établi pour les prochaines décennies, un objectif commun est fixé, une vision de long terme qui pourra inspirer les acteurs économiques. L’Accord de Paris fait partie de l’ordre juridique international et la première réunion de ses membres se tiendra pendant la COP22. Le travail pour élaborer ses règles d’application a déjà commencé. Il va s’accélérer dans les prochaines semaines afin que les principes qui ont été adoptés à Paris soient mis en application et que les engagements pris soient suivis. Nous devons absolument être prêts pour le premier bilan mondial de nos actions en 2018. Car l’urgence climatique est là et nous presse d’agir.

J’appelle tous les pays qui n’ont pas encore ratifié l’Accord de Paris à le faire dans les meilleurs délais afin que la communauté internationale reste unie dans son combat contre les changements climatiques. Tel est l’esprit de Paris. Les contributions nationales qui ont été proposées doivent être traduites en politiques précises et mises en œuvre sans tarder. Pour soutenir les pays dans ce travail, la coopération internationale se renforce et pour ceux qui en auraient besoin des financements, des technologies, et des formations sont disponibles. Notamment pour les pays les plus vulnérables. De nombreux partenariats à cet effet seront présentés à Marrakech pour la COP22, qui sera la COP de l’action.

Enfin, et c’est un point essentiel, le travail de terrain mené dans les diverses coalitions d’acteurs lancées à Paris va lui aussi s’accélérer et leurs résultats opérationnels seront exposés à la COP22 qu’il s’agisse de programmes de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de mesures destinées à assurer la résilience aux changements climatiques. La présidence française de la COP soutient notamment :
 

  • l’Initiative africaine pour les Énergies renouvelables (AREI),
  • l’initiative sur les systèmes d’alerte précoce dans les petites îles et les pays les plus vulnérables (CREWS),
  • l’Alliance solaire internationale (ASI),
  • la Mission Innovation et sa « breakthrough coalition »,
  • la Coalition pour le prix du carbone,
  • la Plateforme internationale « océan et climat »,
  • le Pacte de Paris sur l’eau,
  • l'Alliance mondiale pour les bâtiments et la construction.
     

Le dynamisme de ces initiatives et de toutes les autres, leurs effets d’entrainement favoriseront l’accroissement des ambitions nationales et ce mouvement vertueux universel nous permettra d’atteindre nos objectifs collectifs.

Télécharger le communiqué (PDF - 103 Ko) 

Contact presse : 01 40 81 78 31

 

Climate history is accelerating:
Paris Agreement has crossed the final threshold to enter into force

On 22 April 2016 in New York, I committed to doing everything possible in my power as president of the COP21 to ratify the Paris Agreement before the COP22. It is done. It is an outstanding historic moment in a period of violence, heightened tensions, and the growth of fanaticism. The effort on behalf of the climate is a battle that pacifies, reconciles and builds the future. It is not only a constraint to bear but an opportunity to seize. Here is the explanation for this positive movement which involves not only nations, but cities, regions, companies and citizens as well.

The international framework of the battle against climate change has now been established for the coming decades, a common objective has been set, as well as a long-term vision that can inspire business leaders. The Paris Agreement is part of the international legal order and the first meeting of its members will be held during COP22. The work of preparing its rules of application has already begun. It will accelerate in the coming weeks to ensure application of the principles that were adopted in Paris and enforcement of the commitments that were made. We must absolutely be ready for the first international results of our actions in 2018. The urgent climatic situation obliges us to act.

I call on all countries who have not yet ratified the Paris Agreement to do so as quickly as possible so that the international community remains united in its battle against climate change. Such is the spirit of Paris. The national contributions that have been proposed must become specific policies and implemented without delay. To support countries in this work, international cooperation will be expanded and for those in need, funding, technologies, and training are available, particularly for the most vulnerable countries. Many partnerships to this effect will be presented in Marrakesh for the COP22, which will be the COP dedicated to action.

Lastly, and this is an essential point, the field work by the various groups in Paris will also accelerate and the results of their efforts will be on exhibit at COP22, whether they concern programmes to reduce greenhouse gas emissions or measures to resist climate change. The French Presidency of the COP supports among others:

  • Initiative for Renewable Energy in Africa (IREA),
  • Climate Risk and Early Warning Systems (CREWS) for small islands and countries most at risk,
  • International Solar Alliance,
  • Breakthrough Energy Coalition and its Mission Innovation initiative,
  • Carbon Pricing Leadership Coalition
  • Ocean and Climate Platform,
  • Paris Pact on Water and Adaptation,
  • Global Alliance for Buildings and Construction.

With the dynamism of these initiatives and all the others, their ripple effects that will encourage national ambitions and this worldwide virtuous effort, we will achieve our collective objectives.

Download the press release (PDF - 101 Ko) 

Imprimer