Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

L’arbre et la forêt à l’épreuve d’un climat qui change, décembre 2014

11 février 2015 (mis à jour le 10 avril 2015) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Rapport au Premier ministre et au Parlement : L’arbre et la forêt à l’épreuve d’un climat qui change, décembre 2014


Alors que les écosystèmes forestiers connaissent un cycle de développement et de reproduction long (entre cinquante et deux cent cinquante ans en moyenne), le changement climatique, décrit dans les rapports du GIEC, impose des pressions fortes et brusques qui équivalent à un choc, et peuvent menacer leur survie. Ainsi l’aire de répartition favorable à telle ou telle espèce se retrouve déplacée vers le nord ou en altitude.

Au-delà du diagnostic, de nombreux défis liés au climat sont à relever, aujourd’hui, pour préserver la forêt française métropolitaine de demain. Les acteurs de ces écosystèmes vont devoir agir en coordination sur plusieurs fronts pour accompagner l’adaptation des forêts et assurer l’existence d’un état boisé, préserver la fourniture des biens et services environnementaux à la société et, également, conserver leur rôle d’atténuation du changement climatique. En effet, si des arbres et des forêts en bonne santé et en croissance permettent de fixer du carbone et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre, tel n’est pas le cas lorsque les végétaux dépérissent ou subissent des incendies.

Un récit d’anticipation se déroulant en forêt de Tronçais en 2050 propose enfin un point de vue original sur ces aspects, dans un monde devenu écocitoyen. Cet exercice de prospective illustre dans un futur proche le résultat des décisions prises aujourd’hui.

À la lumière des derniers développements scientifiques, le présent rapport éclaire les différents aspects des impacts du changement climatique pour l’arbre et la forêt, en s’attachant à identifier des pistes d’action d’adaptation, lorsqu’elles paraissent pertinentes et suffisamment robustes. Les forestiers et les agroforestiers rencontrent, aujourd’hui, l’opportunité inédite de développer des actions anticipatives en s’appuyant sur les projections climatiques pour modeler un paysage résilient au climat de demain.

Le rapport de l’Onerc au Premier ministre et au Parlement est édité par La documentation Française. Il a été réalisé en collaboration avec Alain Bailly (FCBA), Isabelle Bellin (Technoscope), Frédéric Berger (IRSTEA), Philippe Guillet (Chambre d’agriculture de la Sarthe), Guy Landmann (GIP Ecofor), Myriam Legay (ONF), Jean-Luc Peyron (Ecofor), Olivier Picard et Philippe Riou-Nivert (CNPF-IDF), Matthieu Rebendenne (Chambre d’agriculture de la Sarthe).

Télécharger l’extrait du rapport de l’Onerc (PDF - 1052 Ko

Download the Summary for decision-makers (PDF - 175 Ko)

Télécharger la version pour une diffusion électronique du rapport de l’Onerc (PDF - 5226 Ko)

 Ce rapport peut-être commandé à La documentation Française

Imprimer