Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Innovation

 

L’innovation est l’un des principaux facteurs de la croissance économique. La croissance industrielle mondiale est générée pour deux tiers par des produits nouveaux. A la même échelle, 42% des produits exportés en 2005 n’apparaissaient pas dans les flux mondiaux dix ans plus tôt.


23 décembre 2009 - Développement durable
Imprimer

Sommaire :


      

L’éco-innovation, un lien essentiel entre développement durable et stratégie de Lisbonne

20 décembre 2009 (mis à jour le 17 janvier 2011)


Dans la perspective de la « Stratégie de Lisbonne », qui vise à associer croissance économique, emploi et développement durable, l’éco-innovation est un concept-clé qui conjugue efficacité économique et économie de ressources et d’énergie dans la volonté de mettre en place une nouvelle croissance, économe sur le plan des ressources et de l’énergie et au service des citoyens. Elle s’articule autour des concepts de compétitivité, fondée sur la connaissance et l’innovation et de performance environnementale, mesurable en vue de sa valorisation.

L’éco-innovation se définit ainsi comme la production, l’assimilation ou l’exploitation de la nouveauté dans les produits, processus, services ou les méthodes managériales, avec pour objectif, tout au long de leur cycle de vie, de prévenir ou réduire de manière substantielle les risques environnementaux, la pollution et les autres impacts négatifs liés à l’utilisation des ressources nécessaires.

Les éco-innovations peuvent créer des plus values durables, comme leurs retombées positives peuvent être diffuses à l’échelle de la société. C’est pourquoi, elles requièrent :

  • d’une part, une vision de long terme en matière d’enjeux pour la préservation des ressources et de l’environnement,
  •  d’autre part, un engagement pérenne de la puissance publique et des citoyens.

Dans les sociétés fortement industrialisées et massivement tournées vers la production d’objets matériels, une difficulté supplémentaire tient au fait que, loin de se limiter aux technologies, l’éco-innovation concerne également les méthodes et l’organisation du travail, le marketing, les ressources humaines et le secteur des services dans son ensemble. L’économie dite « de fonctionnalité », consistant à remplacer des biens par des usages, relève par exemple de cette logique.

L’innovation et l’éco-innovation sont des voies complémentaires :

  • l’innovation technologique permet, grâce à des procédés plus efficaces, un meilleur usage des ressources (matières premières, sources d’énergie, eau) et la réduction de l’impact sur l’environnement, par la minimisation des rejets ou la correction des effets ;
  • l’éco-innovation encadre les progrès technologiques en les inscrivant dans un nouveau modèle de développement, qui entraîne une modification des comportements sociaux.
     
      
Imprimer