Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Information multimodale

20 mai 2015
Imprimer

Sommaire :


      

L’information multimodale de porte à porte

20 mai 2015 (mis à jour le 21 octobre 2016)


De nombreux services d’information multimodale (SIM) couvrent le territoire à différentes échelles, permettant localement le calcul d’un itinéraire multimodal.

La carte ci-dessous montre les SIM existant au niveau des régions et départements :

A titre d’exemples, voici trois SIM :
www.vianavigo.com/
www.destineo.fr/
www.vialsace.eu/

- la recherche de l’interopérabilité :

Ces SIM ne sont pas interopérables entre eux, de sorte qu’ils ne permettent pas la recherche d’un itinéraire entre un point A et un point B situés sur les territoires de deux SIM distincts.
Le voyageur doit combiner lui-même les résultats obtenus sur différents sites internet.

La Commission européenne a lancé un concours pour la réalisation de calculateurs d’itinéraires de porte-à- porte à l’échelle européenne et a récompensé quatre projets lauréats, dont le projet Mytripset de la SNCF ( mytripset.voyages-sncf.com ).

Pour effectuer un calcul d’itinéraire de porte à porte, une solution consiste à mettre en réseau les calculateurs d’itinéraire locaux ou régionaux mis en place par les collectivités locales. La réponse à une requête concernant un déplacement d’un point A à un point B situés sur le territoire de SIM distincts est obtenue en interrogeant les deux SIM concernés, ainsi que, le cas échéant, un serveur longue distance.

Pour réaliser un tel projet, une première étape consiste à élaborer les spécifications d’interface permettant d’adresser des requêtes aux différents systèmes d’information locaux.

Les entreprises Canal TP et Cityway ont pris l’initiative d’un projet, soutenu par l’AFIMB, destiné à :

  • élaborer des spécifications d’interface (API), permettant à deux SIM de communiquer entre eux selon un protocole standardisé ;
  • démontrer le bon fonctionnement de ces spécifications, en effectuant une expérimentation de calcul d’itinéraires sur le territoire de plusieurs.

Cette première étape rend possible une plus grande interopérabilité des systèmes et la généralisation d’une information multimodale de porte-à-porte.

- des SIM incluant les nouveaux services de mobilité :

Suite à une réunion du groupe de travail "SIM" du GART, l’AFIMB a proposé aux autorités organisatrices de mener une réflexion autour de l’intégration des nouveaux services de mobilité dans les calculateurs d’itinéraires.

L’étude réalisée en 2014 porte sur le transport à la demande, le vélo en libre service, le vélo particulier, l’autopartage et le covoiturage.

Elle comprend :

  •  un état des lieux ;
  • des recommandations et des éclairages pour la réalisation de SIM fournissant une information (réellement) multimodale.

Pour en savoir plus :

 

 

 

      
Imprimer