Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

LES VOLS DE NUIT (0h30 – 5h00 loc.) À PARIS-CHARLES DE GAULLE

29 septembre 2016 (mis à jour le 30 septembre 2016) - Transports
Imprimer

La commission consultative de l’environnement (CCE) de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle et le Préfet de la région Ile-de-France ont mis en place un groupe de travail (GT) chargé d’étudier les dispositions concrètes en matière de réduction des nuisances sonores aériennes subies par les riverains de l’aéroport la nuit. Ces études ont abouti à de nouvelles procédures d’approche en période cœur de nuit (0h30 – 5h00 loc.).


I – LES ÉTUDES DU GROUPE DE TRAVAIL VOLS DE NUIT

L’objet du Groupe de Travail « Vols de nuit », lancé en 2014, est d’identifier, à droit constant, toutes les mesures opérationnelles qui peuvent être mises en œuvre pour diminuer les nuisances sonores de nuit.
Pour mener à bien ces travaux, le Groupe de Travail a retenu 6 thèmes d’études :

  1. Optimisation des décollages
  2. Maintenance des pistes
  3. Optimisation/reprogrammation des vols de début et fin de nuit
  4. Optimisation des trajectoires de descente
  5. Alternance de l’utilisation des doublets
  6. Optimisation de l’information des riverains sur le traitement des nuisances sonores

II – LA MISE EN SERVICE DE NOUVELLES PROCÉDURES D’APPROCHE

Le travail collaboratif mené dans le cadre de ce GT « Vols de nuit », présidé par Monsieur le préfet Guyot, a porté ses fruits. La Direction des services de la Navigation aérienne a mis en service le 16 septembre 2016 des nouvelles procédures d’approche en « descentes douces » pour les vols de nuit sur l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle.

Utilisables dans le créneau « cœur de nuit », de 00h30 à 05h00 locales, période d’exploitation en mono-doublet, ces procédures d’approche permettent aux avions de suivre des trajectoires d’arrivées  basées sur les satellites (RNAV), avec réduction des paliers. Cette optimisation des trajectoires en descente douce est une véritable avancée pour les riverains de l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle.

La DSNA s’engage à publier le taux de réalisation de ces procédures afin d’évaluer l’impact de cette avancée opérationnelle et environnementale.

Figure 1 Arrivées en guidage radar

www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Procedures_NIGHT_CDG-1.pdf#page=2

Figure 2 Arrivées en procédure RNAV


 

 

 

Imprimer