Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La COP13 Biodiversité s’ouvre à Cancun

2 décembre 2016 - Eau et biodiversité
Imprimer

La 13e conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique (CDB) se tient du 2 au 17 décembre 2016 à Cancun, au Mexique. L’objectif de cette rencontre internationale est de dresser un bilan à mi-parcours des objectifs « d’Aichi 2020 » pour la protection de la biodiversité.


Les enjeux de la COP13

Signée à ce jour par 196 pays, la Convention sur la diversité biologique (CDB) est la première convention internationale concernant la biodiversité.

En 2010, lors de la 10e conférence des parties de la Convention à Nagoya, au Japon, un plan stratégique a été adopté pour la période 2011-2020, contenant 20 objectifs chiffrés et datés qui couvrent l’ensemble des pressions directes et indirectes sur la biodiversité : ce sont les « objectifs d’Aichi  ».

Le but de la 13e conférence des parties qui débute au Mexique est de dresser un bilan des objectifs d’Aichi à l’approche de 2020. Ces objectifs seront revus en 2018 pour la période 2020-2030.

Objectifs d’Aichi 2020 : la France est en bonne voie

En France, la réalisation des objectifs d’Aichi repose principalement sur la Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB), déclinée à l’échelle des régions. Avec la promulgation de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages le 8 août 2016, la France fait figure d’exemple dans la mise en œuvre de ses engagements en faveur de la biodiversité.

Segment ministériel les 2 et 3 décembre : mobilisation des politiques sectorielles

En plus des politiques européennes inscrites dans la Convention sur la diversité biologique (CDB), la France déploie des politiques nationales sectorielles comme la trame verte et bleue ou encore l’affichage environnemental.

En ouverture de la COP13, l’objectif de ce segment de haut niveau est d’adopter une déclaration sur les enjeux de l’intégration de la biodiversité dans les politiques sectorielles, en particulier :

  • l’agriculture ;
  • la forêt ;
  • la pêche ;
  • le tourisme.
Imprimer