Votre énergie pour la France

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La France au cœur des concertations

5 décembre 2012 (mis à jour le 7 décembre 2012) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Comment faciliter l’avancée des négociations et l’obtention de décisions ambitieuses à Doha ? C’est la mission qui a été confiée, mercredi 5 décembre, à la France par la présidence qatarienne : la ministre Delphine Batho a été choisie pour présider l’unique table tonde ministérielle de la conférence.


Une table ronde intitulée “Comment renforcer l’atténuation, l’adaptation et les moyens de mise en œuvre ?". Il est en effet crucial de maintenir l’ambition en haut de l’agenda politique. Le but étant soit d’obtenir des engagements chiffrés de la part des pays n’en n’ayant pas encore pris, soit la mise en œuvre d’actions complémentaires aux négociations. C’est pourquoi la France, à travers deux événements parallèles, a témoigné de ses actions : un premier au niveau de l’Afrique sur un partenariat Energie et un second au niveau de l’Océan Indien sur l’adaptation.

Serge Lepeltier, ambassadeur en charge des négociations sur le changement climatique, revient sur les attentes de la table ronde ministérielle, présidée par Delphine Batho, et dont l’objectif est de renforcer les engagements des pays.

 

Imprimer

Voir aussi