La conférence environnementale 2014

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

La France, premier pays à offrir un cadre réglementaire aux drones civils

18 juin 2013 - Transports
Imprimer


Rendez-vous presse sur place pour la signature du protocole franco-canadien, en présence de Denis LEBEL, ministre canadien des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités, et de Frédéric CUVILLIER : ce mardi après-midi 16 juin, à 16h, au pavillon du Gifas.

« La France est le premier pays au monde à avoir autorisé les drones civils à évoluer dans son espace aérien. Ce sont aujourd’hui  220 opérateurs qui disposent d’autorisations pour des opérations de travail aérien», déclare Frédéric CUVILLIER.

Le ministre assistera ce mardi au salon du Bourget à la signature d’un protocole d’entente entre le Centre d’excellence sur les drones d’Alma (Québec) et le Centre d’essais et de services sur les systèmes autonomes (CESA, Bordeaux Aéroparc).

Ces deux parties s’engagent à collaborer dans la fourniture de services et d’expertise aux entreprises du domaine des drones. Elles pourront aussi mettre à la disposition leur centre d’essais afin de permettre aux clients de l’autre partie de réaliser un programme d’essais particulier.

Frédéric CUVILLIER salue cet engagement conjoint qui va favoriser l’émergence de compétences nouvelles. "Cette initiative commune démontre la volonté des entreprises de participer activement au développement sûr et ordonné de la filière des drones civils, porteuse de beaucoup de potentialités et de beaucoup d’attentes", déclare le ministre.

Parmi les 220 opérateurs déjà autorisés, la grande majorité réalise des missions d’observations (photographies, relevés aériens, surveillance incendie, inspection d’ouvrages d’art ou de réseaux), voire de la formation liée à ces missions. En matière de construction, 14 sociétés sont homologuées par la DGAC pour concevoir des drones.

Pour Frédéric CUVILLIER, « la réglementation française est équilibrée : elle permet l’essor d’une activité prometteuse, tout préservant un haut niveau de sécurité pour les autres usagers. Les drones civils sont une technologie innovante, qui marquera notre avenir. J’encourage les entreprises françaises à se lancer, pour décrocher des marchés, aussi bien en France qu’à l’étranger, ce qui sera source de croissance et d’emplois pour la France ».
 

 Télécharger le communiqué de presse (PDF - 79 Ko)

Contact presse :
Service de presse: 01 40 81 77 57
secretariat.presse-transports@developpement-durable.gouv.fr

Imprimer