Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La France présente ses objectifs de développement durable à l’ONU

21 juillet 2016 (mis à jour le 5 septembre 2016) - Développement durable
Imprimer

Mercredi 20 juillet, Ségolène Royal a présenté les objectifs de développement durable de la France à l’ONU, lors d’un forum politique de haut niveau pour définir la feuille de route mondiale du développement durable.


L’agenda 2030, pour définir la feuille de route mondiale du développement durable

Du 11 au 20 juillet se tient à New York le premier forum politique de haut niveau sur le développement durable depuis l’adoption de l’agenda 2030 et de ses 17 objectifs de développement durable.

Comme elle s’y était engagée, la France fait partie des 22 premiers pays présentant dès cette année son rapport national, consultable sur le site de l’ONU. La prochaine étape majeure est l’élaboration d’un plan d’action national.

La mise en œuvre de la France, une démarche participative

Le rapport a été élaboré en concertation avec une quinzaine de scientifiques et spécialistes, avec les parties prenantes (ONG, entreprises, syndicats, associations spécialistes des questions humanitaires, de biodiversité et d’éducation), avec les citoyens et les territoires.

Dès la phase pilote du rapport, une consultation avait en effet été menée sur internet, permettant à tout citoyen de s’exprimer sur les enjeux et les modalités de mise en œuvre en France. Les résultats de cette consultation seront publiés prochainement.

L’organisation d’ateliers de concertation en région à l’automne 2016 a également été annoncée par le ministère afin que les acteurs locaux puissent s’approprier les objectifs de développement durable et contribuer au plan d’action national.

Les objectifs du développement durable, qu’est-ce que c’est ?

En septembre 2015, 193 pays adoptent à l’ONU le programme de développement durable à l’horizon 2030. Pour les peuples, la planète, la prospérité, la paix et les partenariats, cet agenda 2030 comprend 17 objectifs détaillés en 169 cibles.

La France s’était alors portée volontaire pour présenter, lors du forum de haut niveau à New York, un rapport sur sa démarche nationale.

Imprimer