Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La baisse des prix du transport aérien au départ de France se poursuit

17 mars 2016 - Transports
Imprimer

La baisse constatée depuis 6 mois continue en février (-2,6% entre février 2015 et février 2016). Le réseau domestique et le réseau international moyen-courrier restent les principaux bénéficiaires de cette tendance.


Évolution m-12 : en février, la baisse s’observe aussi bien au départ de métropole (-2,6%) qu’au départ des départements d’outre-mer (-2,8%)

  • Au départ de Métropole, la baisse est nette sur les réseaux intra-métropolitain (-3,5%) et international moyen-courrier (-5,5%), alors que les constats sont plus contrastés sur les faisceaux long-courrier.

    Au départ de métropole, la baisse des prix sur les liaisons vers l’Outre-mer (-2,8%) s’associe à celle sur les liaisons intra-métropolitaines (-3,5%) pour aboutir à une diminution de 3,3% des prix des prix des billets d’avion sur le réseau intérieur par rapport à février dernier.

    A l’international, les prix diminuent sensiblement sur presque tous les faisceaux moyen-courrier, entre -7,4% pour les vols à l’intérieur de l’Espace Economique Européen (EEE) et Suisse et -4,6% pour les vols vers les autre pays d’Europe ainsi que vers le Moyen-Orient. Pour cette dernière destination, la baisse est cependant la plus faible observée depuis janvier, alors que pour l’EEE & Suisse, l’évolution en février, comparable à celle observée en janvier (-7,5%), fait partie des plus fortes baisses enregistrées ces derniers mois. Vers l’Afrique du Nord, les prix diminuent moins fortement que les mois précédents (-0,8% entre février 2015 et février 2016). Sur le réseau international long-courrier les constats contrastés observés depuis décembre 2015 se confirment avec une hausse des prix vers l’Amérique du Nord (+3,5%) et vers l’Afrique sub-saharienne (+2,7%) et une baisse vers l’Amérique latine (-2,9%) et l’Asie pacifique (-3,7%). Au global, les prix évoluent légèrement à la baisse (-0,2%) sur le réseau international long-courrier en février.
     
  • Au départ des départements d’outre-mer, les prix des billets d’avion, toutes destinations confondues, diminuent pour le 4e mois consécutif pour atteindre une baisse maximum depuis juillet 2014 (-2,8% entre février 2015 et février 2016). La chute toujours plus forte au départ de Guyane atteint ce mois-ci -13,3%. Depuis les autres DOM, la baisse est plus faible mais observée depuis chacun d’entre eux. On mesure une diminution des prix de 2,8% depuis la Martinique confirmant la dynamique observée depuis novembre 2015, -2,5% depuis la Guadeloupe reflétant une tendance proche de celle des deux mois précédents et -1,2% depuis la Réunion qui renoue avec la baisse, la dernière ayant été constatée il y a 4 mois, en octobre 2015.

Évolution m-1 : après la forte baisse saisonnière de janvier, les prix repartent légèrement à la hausse au départ de France en février, mois de vacances scolaires (+1,5% entre janvier et février 2016)

  • Au départ de métropole, le seul faisceau sur lequel on mesure des prix plus bas en février qu’en janvier 2016 est l’Amérique du Nord (-3,7%). Mais les hausses saisonnières des prix vers les autres destinations long-courrier (+2,4% vers l’Afrique hors Maghreb, +1,9% vers l’Asie Pacifique et +0,9% vers l’Amérique latine) aboutissent à une stagnation (-0,1%) des prix du réseau international long-courrier entre janvier et février 2016. Le réseau moyen-courrier est lui entièrement orienté à la hausse allant de +4,6% vers l’EEE et la Suisse à +0,3% vers les autres pays d’Europe, en passant par +4,4% vers l’Afrique du nord et +3,5% vers le Moyen-Orient. Le réseau domestique affiche le même constat avec une hausse de 2,3% du réseau intra-métropole et de 3,9% vers l’outre-mer, aboutissant à une hausse saisonnière des prix de 2,8% entre janvier et février 2016.
     
  • Au départ des quatre DOM pris dans leur ensemble, la tendance est inversée puisque les prix ont baissé de 1,9% entre janvier et février 2016. Toutefois, ce constat est essentiellement dû à l’évolution au départ de la Réunion (-12,5%), tandis qu’au départ de la Guyane les prix n’ont que très légèrement diminué (-0,6%) et qu’ils ont augmenté au départ de la Guadeloupe et de la Martinique (resp. +3,7% et +4,6%).

La méthodologie, la série complète de l’IPTAP et les numéros précédents de la publication sont disponibles sur : Secteur Aérien > Analyses, enquêtes et statistiques > Données sur le transport aérien > Indice des Prix.

Imprimer