Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La conférence climat de Doha

26 novembre 2012 (mis à jour le 10 décembre 2012) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Du 26 novembre au 7 décembre, les représentants de quelque 190 pays se sont réunis à Doha pour la 18e conférence annuelle de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

  1. La France reconnait des avancées modestes mais indispensables à Doha
  2. L’accord signé à Doha
  3. La conférence en images

Une conférence de transition et de consolidation

La conférence de Doha s’inscrit comme une conférence de transition et de consolidation importante dans le processus de lutte contre le changement climatique mis en place en 1992 avec l’adoption de la Convention climat.

Trois principaux sujets de négociation ont été abordés à Doha :

  • l’adoption formelle de la deuxième période du protocole de Kyoto qui débutera en 2013 (pour une durée de 5 ou 8 ans), avec notamment des engagements quantifiés des pays développés, dont l’Union européenne, pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre ;
     
  • la finalisation de la mise en œuvre des accords de Cancun de 2010, avec notamment les modalités du fonds vert et des autres nouvelles institutions et mécanismes ;
     
  • la négociation du futur accord de lutte contre le changement climatique, engageant pays développés et pays en développement, à adopter en 2015 et qui entrera en vigueur en 2020

La France était représentée à la conférence par le ministre des Affaires étrangères et européennes, Laurent Fabius, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Delphine Batho, et le ministre délégué au Développement, Pascal Canfin.

Les enjeux de la conférence en images

 

Imprimer

Liens utiles