Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La conférence environnementale

28 mars 2014 - Conférence Environnementale
Imprimer

La conférence environnementale

Enjeu planétaire, l’écologie est aussi un levier pour l’ensemble du pays. Elle est porteuse de croissance, d’emploi, d’innovation, d’amélioration de la qualité de vie et de renouveau démocratique.

Promouvoir une nouvelle méthode pour un nouveau partenariat écologique

L’objet de la conférence environnementale est de débattre du programme de travail du Gouvernement en matière de développement durable. Réitérée chaque année, elle permettra de :

  • trier et d’isoler les sujets prioritaires pour relever les principaux défis écologiques,
  • convenir des objectifs à poursuivre, des concertations particulières à mettre en oeuvre et des mesures à prendre sans attendre,
  • faire un bilan de tout ce qui aura été réalisé.

Rassembler les partenaires

La conférence environnementale a réunit pendant deux jours l’ensemble des partenaires du dialogue environnemental. La transition écologique nécessite en effet la mobilisation de tous les acteurs, le rassemblement de toutes les volontés et la participation active des citoyens eux-mêmes. La démarche du Gouvernement est fondée sur le respect et la volonté de favoriser la mobilisation de l’ensemble de la société. Aux côtés de l’État, elle associe à la réflexion et aux décisions les organisations non gouvernementales, les syndicats de salariés, les syndicats d’employeurs, les représentants des élus locaux, mais aussi les parlementaires.

Afficher des priorités

La conférence environnementale 2013 a permis d’avancer sur cinq nouveaux chantiers :

  • l’économie circulaire
  • les emplois et la transition écologique
  • la politique de l’eau
  • la biodiversité marine, la mer et les océans
  • l’éducation à l’environnement et au développement durable

Élaborer une feuille de route pour la transition écologique

Ce rassemblement a débouché, comme l’an passé, sur une « feuille de route » engageant la responsabilité du Gouvernement et servant de base aux lettres de cadrage à destination de chaque ministre pour l’année 2014.

Imprimer