Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les métiers de la mer, un secteur qui recrute

25 mai 2011
Imprimer

Sommaire :


      

La mer : une passion, des métiers

 (mis à jour le 10 février 2015)

La formation maritime prépare traditionnellement aux métiers de la navigation (commerce, pêche, plaisance), mais elle prépare également aux métiers des cultures marines (conchyliculture, algoculture, aquaculture maritime,...).



Les navigants, appelés aussi gens de mer, exercent leur métier dans trois filières distinctes : le transport, la pêche et la plaisance professionnelle. Ils assurent la conduite et l’exploitation commerciale du navire.

Pour le conduire, il faut des membres d’équipage formés aux techniques de navigation et d’autres au fonctionnement et à la gestion des machines.

Pour l’exploiter, il faut selon les cas des membres d’équipage formés : au transport de passagers ou de marchandises, à la pêche ou à la plaisance professionnelle.

Ces métiers peuvent s’exercer à différents niveaux de responsabilité :
 - niveaux de direction : commandant, chef mécanicien, second
 - niveaux opérationnels : officier chargé du quart
 - niveaux d’appui : matelot, mécanicien.

Les conchyliculteurs ou apparentés travaillent principalement dans des exploitations de production d’huîtres et de moules. La formation donnée permet, selon le niveau d’études, d’intégrer une exploitation ou de la diriger.


La mer, les coquillages et les hommes par developpement-durable

Découvrez l’ensemble des "métiers de la mer" (les activités quotidiennes, les formations, le salaire et les perspectives de carrière) :

- soit dans la brochure La mer : une passion, des métiers

- soit directement sur le site Métiers : marin

 

      
Imprimer