Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La méthanisation

25 janvier 2016
Imprimer

Sommaire :


      

La méthanisation

6 décembre 2011 (mis à jour le 20 octobre 2015)


Qu’est ce que la méthanisation ?

 La méthanisation est un processus naturel de dégradation biologique de la matière organique dans un milieu sans oxygène due à l’action de multiples micro-organismes (bactéries). Elle peut avoir lieu naturellement dans certains milieux tels que les marais ou peut être mise en œuvre volontairement dans des unités dédiées grâce à un équipement industriel.
 
Elle produit un gaz, appelé « biogaz », composé principalement de méthane (de 50 à 70%) et de dioxyde de carbone. C’est le méthane contenu dans le biogaz qui lui octroie ses vertus énergétiques.
 Cette réaction produit également un résidu, appelé digestat, qu’il est ensuite possible de valoriser en tant que fertilisant pour l’agriculture.
 

Le biogaz produit par la méthanisation peut être valorisé de différentes manières :

  • par la production d’électricité et de chaleur combinée dans une centrale en cogénération ;
  • par la production de chaleur qui sera consommée à proximité du site de production ;
  • par l’injection dans les réseaux de gaz naturel après une étape d’épuration (le biogaz devient alors du biométhane) ;
  • par la transformation en carburant sous forme de gaz naturel véhicule (GNV).

L’illustration ci-dessous propose une description schématique du fonctionnement d’une unité mettant en œuvre la méthanisation :

 Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Les atouts de la méthanisation
> elle réduit les volumes de déchets organiques ;
> elle réduit les émissions de méthane, puissant gaz à effet de serre, dans l’atmosphère ;
> elle contribue à la production d’énergie renouvelable, sous forme de biogaz.

 
 
      
Imprimer