Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 est lancée

19 mai 2011 (mis à jour le 2 juillet 2012) - Eau et biodiversité
Imprimer

A la veille de la Journée mondiale de la biodiversité, le ministère présente, jeudi 19 mai 2011, la Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020. Cette stratégie a pour ambition de modifier en profondeur notre rapport à la nature en proposant des modèles de développement qui intègrent systématiquement le volet biodiversité.


Tous les acteurs de la société sont impliqués

Télécharger la stratégie Nationale de la biodiversité 2011-2020

Cette Stratégie est la déclinaison française des engagements internationaux actés à Nagoya en 2010 pour enrayer la perte de biodiversité. Elle s’intègre à toutes les politiques publiques et à tous les secteurs d’activités – eau, sols, climat, énergie, agriculture, forêt, urbanisme, infrastructures…

Tous les acteurs de la société civile sont invités à adhérer à la Stratégie, afin de contribuer, à leur échelle, à la préservation de la biodiversité. Déjà plus de 140 organisations professionnelles, associations, élus, ONG, syndicats, établissements publics ont adhéré à la stratégie.

Pour accompagner les adhérents dans leurs démarches, un guide pour l’action, outil méthodologique et pédagogique, sera rédigé et des indicateurs permettront de suivre les effets des politiques menées sur la biodiversité.

L’Etat s’engage dans quatre domaines

De son coté, l’Etat s’engage également pour la période 2011-2013 à mener des actions complémentaires à celles déjà initiées dans le cadre du Grenelle Environnement. Voici quelques-uns de ces engagements, articulés autour de quatre axes :

  • la restauration des continuités écologiques
  • la restauration de milieux dégradés (par les pollutions, les espèces exotiques, la fragmentation des milieux…)
  • l’amélioration des connaissances
  • l’intégration de la biodiversité dans les activités économiques ou institutionnelles.

Le point de vue de Jean-Claude Ameisen, médecin, chercheur et Président du comité de révision de la Stratégie nationale pour la biodiversité


,

Imprimer