Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

La transition énergétique dans les outre-mer

31 août 2014 (mis à jour le 4 septembre 2014) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, s’est rendue en Martinique du 30 août au 1er septembre. Ce déplacement s’est inscrit dans le cadre du projet de territoire à énergie positive pour valoriser les outre-mer insulaires. Objectif : engager la Martinique dans la transition énergétique.


 

 

Un déplacement sur le thème de la #TransitionEnergetique et de la biodiversité

Ségolène Royal s’est rendue, notamment, dimanche 31 août, à Bellefontaine, où lui ont été présentés deux projets consacrés aux énergies renouvelables :

  • le projet pilote Energie Thermique des Mers (ETM), une plate-forme flottante de production d’électricité qui exploite la différence de température entre les eaux de surface et les eaux profondes des océans. L’ETM est une technologie respectueuse de l’environnement qui concourt à la stabilité des réseaux insulaires fragiles.
  • le projet de Biomasse (Albioma) consacré à la production d’électricité et de chaleur à partir de bagasse, un résidu de canne à sucre. La bagasse constituant la principale source d’énergie renouvelable de l’île.

La ministre de l’Écologie a visité ensuite le parc naturel régional de Martinique au Jardin d’Emeraude où lui a été présenté le dossier d’inscription du parc au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle a poursuivi son déplacement, le lundi 1er septembre, par la visite de sites consacrés aux thèmes de l’économie circulaire et solidaire.

 

Comment organiser la transition énergétique dans les outre-mer ?

 Enfin, Ségolène Royal a assisté, le 1er septembre, à une conférence régionale
sur la
#TransitionEnergetique pour la #CroissanceVerte à l’invitation de Serge Létchimy, Président de la Région Martinique. Elle y a présenté :

- Consulter l’intégralité du programme de la visite de Ségolène Royal en Martinique

 

Le saviez-vous ?

L’énergie en Martinique :

- La production en énergie renouvelable livrée au réseau électrique est de 3%

- La Martinique accueille un parc éolien sur son territoire : le parc de Morne Carrière au Vauclin

- En 2008, 208 000 tonnes de cannes à sucre ont été broyées en Martinique dans les distilleries et sucreries, générant 62 000 tonnes de bagasse dont 53 000 pour la production d’énergie. Actuellement, la bagasse est valorisée en quasi-totalité par les distilleries et la sucrerie du Galion. Elle constitue la principale source d’énergie renouvelable de l’île.

La biodiversité en Martinique :

-  La forêt martiniquaise couvre 45% environ de la superficie de l’île

- Les milieux naturels de Martinique se caractérisent par leur importante diversité dans un cadre insulaire tropical à espace limité. Les écosystèmes terrestres possèdent une exceptionnelle richesse d’espèces avec un taux d’endémisme élevé.

Sources : Chiffres-clés de l’environnement 2014.

 

 

 

Crédits photo : Marc Morell/ IRD

Imprimer

Liens utiles