Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Le mécénat

21 janvier 2010 - Développement durable
Imprimer

Sommaire :


      

Une définition du mécénat

2 janvier 2010 (mis à jour le 17 janvier 2011)


Il n’existe pas de définition légale du mécénat.

Cependant, sur proposition de la commission de terminologie du ministère de l’économie, des finances et du budget, le terme mécénat a été approuvé par arrêté pour être utilisé notamment dans les textes officiels dans la définition suivante : « soutien matériel apporté sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général ».

Le mécénat apparaît donc comme un soutien matériel (ou financier) apporté par une entreprise ou un particulier à une action ou activité d’intérêt général (recherche, humanitaire, culture, environnement...). C’est une forme de partenariat qui se distingue du parrainage (terme également défini par le même arrêté) par le fait qu’il n’y a pas de contreparties contractuelles publicitaires au soutien du mécène. Ce dernier ne peut donc en retirer un bénéfice direct ; à part une tolérance pour la citation de son nom par le bénéficiaire, porteur du projet.

Si le mécène apparaît donc de manière relativement discrète autour de l’action soutenue, il peut, de son côté, clairement afficher son soutien sur ses propres supports de communication.

Le mécénat est un acte libre qui permet la création de partenariats souvent originaux qui repose uniquement sur la volonté commune et l’engagement des deux parties.

Le mécénat représente alors un dispositif souple et attractif de financement des projets d’intérêt général qui peut apporter beaucoup à une entreprise.

Pour en savoir plus, consultez l’arrêté du 6 janvier 1989 relatif à la terminologie économique et financière (PDF - 39 Ko)

      
Imprimer