Votre énergie pour la France

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Le plan d’actions Ville durable

1er février 2010 (mis à jour le 16 juillet 2014) - Ville durable, aménagement et construction
Imprimer

Présenté en Conseil des ministres, le 22 octobre 2008, le plan Ville durable vise à favoriser l’émergence d’une nouvelle façon de concevoir, construire et gérer la ville. Le lancement du concours EcoQuartiers, le projet des EcoCités, l’appel à projets transports collectifs, sont les trois principales initiatives de ce plan. Les actions prioritaires du quatrième volet, le plan nature en ville, sont en cours de finalisation.


Quatre actions pour une nouvelle façon de concevoir la ville

1/ À l’échelle du quartier, le Gouvernement a lancé, en octobre 2008, le premier appel à projets ÉcoQuartier afin de rassembler les projets de qualité au sein d’un club opérationnel, de les valoriser et de permettre la diffusion de bonnes pratiques. Chacun des aspects techniques de l’aménagement durable – l’eau, les déchets, la biodiversité, la mobilité, la sobriété énergétique et les énergies renouvelables, la densité et les formes urbaines, l’éco-construction – a permis de distinguer des villes au travers d’un palmarès de 28 projets. Le deuxième appel à projets ÉcoQuartier a été lancé en janvier 2011, pour des résultats attendus pour l’été 2011.

2/ À l’échelle de la ville
, le Gouvernement met en place la démarche ÉcoCité. Trois projets, mis en oeuvre par des collectivités locales, en partenariat avec les acteurs de la ville ont été sélectionnés par le Gouvernement. Loin d’être des villes à la campagne, les ÉcoCités doivent au contraire s’imbriquer avec le bâti et le patrimoine existants. Emblèmes de la politique de développement durable menée par les villes françaises, les ÉcoCités se verront proposer un soutien opérationnel et financier par l’État. Les ÉcoCités, proposant des innovations technologiques, pourront être éligibles à un soutien financier d’État grand emprunt, ville de demain.

3/ Un appel à projets transports collectifs permet d’aider les collectivités locales à accélérer le développement des transports collectifs en site propre (TCSP), le Grenelle Environnement ayant retenu une multiplication par six de la longueur totale de ces axes de transports. Le premier appel à projets concerne les projets – en dehors de la région parisienne, celle-ci faisant l’objet d’une démarche spécifique appelée projet Grand Paris – qui ne sont pas encore engagés et dont les travaux doivent commencer avant fin 2011. Un deuxième appel à projets a été lancé en mai 2010 pour des résultats attendus en décembre 2010.
Le lancement simultané des premiers appels à projets transports collectifs et ÉcoQuartier ainsi que de la démarche ÉcoCité est un signe de l’intégration nécessaire entre les politiques de l’urbanisme et de la mobilité durable.

4/ Une grande réflexion nationale préalable au plan Restaurer et valoriser la nature en ville se tient depuis juin 2009, afin de mener des ateliers de réflexions préalables à l’élaboration d’un plan d’actions à mettre en oeuvre avec les villes pour préserver, développer et valoriser la biodiversité urbaine. Le choix des actions prioritaires de ce plan est de cours de finalisation.

Dans la continuité du Grenelle Environnement
Ce plan d’actions a vocation à mettre en valeur les opérations exemplaires d’aménagement déjà engagées, et à susciter, de la part des collectivités et de l’ensemble des acteurs de la ville, la réalisation de nouvelles opérations.
Il comporte un volet "recherches et méthodes",
qui s’appuie sur un pôle d’excellence de niveau international mis en place à Marne-la-Vallée, le pôle scientifique et technique Paris-Est, ainsi que sur un comité d’experts de haut niveau, destiné à accompagner l’ensemble des actions engagées.

Imprimer