Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Le portail du marin : simplifier les démarches administratives des marins

3 février 2016 (mis à jour le 4 février 2016) - Mer et littoral
Imprimer

Mercredi 3 février 2016, le Gouvernement a annoncé 170 mesures de simplification pour améliorer la qualité du service public et la vie des Français. Le ministère s’est inscrit dans cette démarche en mettant en place le portail du marin. Son objectif : simplifier les démarches des marins auprès de l’Administration par la dématérialisation de certaines procédures.


Un outil pour les marins

Mis en place par la direction des affaires maritimes, le portail permet aux marins d’accéder directement à leurs données de carrière et à vérifier leur situation administrative (titres, aptitude médicale, lignes de services).

Que permet concrètement ce portail ?

En tant que marin, il permet de consulter :

  • ses informations personnelles (identité, coordonnées)
  • ses lignes de services et un bilan synthétique de sa carrière
  • ses titres de formation,dérogations et leurs dates d’arrivée à échéance
  • la date de sa dernière visite médicale et l’échéance de son aptitude médicale
  • mettre à jour vos informations personnelles
  • envoyer des messages à vos services « gestionnaires »
  • imprimer, exporter les données consultées
  • un système d’alerte : vous êtes alerté sur le portail mais également par mail de l’arrivée à échéance de votre aptitude médicale ainsi que de vos titres. Vous pouvez donc anticiper les démarches que vous devrez engager.

>> Accéder au portail du marin

>> En savoir plus sur les fonctionnalités du portail en consultant la plaquette

> Les marins du Morbihan et des Bouches-du-Rhône peuvent accéder au portail du marin depuis le 17 novembre 2015. La généralisation de l’accès à l’ensemble des marins français est prévue pour le premier semestre 2016.

 

Le choc de simplification : qu’est-ce que c’est ?

Un Français sur quatre juge complexe sa relation avec l’administration. Les démarches administratives peuvent être longues, ou demander des contacts et des déplacements répétés, les renseignements paraissent parfois inadaptés aux situations particulières des usagers, les services administratifs manquent de proactivité… telles sont les principales sources d’insatisfaction des usagers au contact de l’administration. Et le poids des démarches à accomplir peut s’avérer d’autant plus lourd dans le cas d’événements douloureux comme la perte d’emploi ou la perte d’autonomie. La simplification administrative répond ainsi à une forte attente des usagers et constitue l’un des principaux axes d’amélioration de la qualité du service public. Le Gouvernement s’est engagé à simplifier la vie des Français, et mobilise pour cela tous les leviers, à travers notamment un programme pluriannuel de simplification. En savoir plus sur le site du Gouvernement.

 

Imprimer