Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Le premier téléphérique urbain s’ouvre à Brest

21 novembre 2016 (mis à jour le 22 novembre 2016) - Transports
Imprimer

Inauguré par la ministre Ségolène Royal et mis en service samedi 19 novembre, le téléphérique urbain de Brest permet de transporter 60 personnes en 3 minutes sur une longueur de 460 mètres.


Une première en France

Samedi 19 novembre, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, en charge des relations internationales sur le climat, a inauguré le téléphérique urbain de Brest en compagnie de François Cuillandre, président de la métropole Brest Océane.

L’ouvrage, long de 460 mètres, enjambe la Penfeld et permet de relier le centre-ville de Brest au plateau des Capucins où un projet d’ÉcoQuartier est en cours de réalisation. Le trajet dure environ 3 minutes et permet de transporter au maximum 60 personnes.

Un moyen de transport collectif pleinement intégré dans l’offre existante à Brest

Ce téléphérique urbain, qui a été retenu dans le cadre de l’appel à projet « transports collectifs et mobilité durable » de mai 2013, bénéficie d’une aide de l’État de 2,56 millions d’euros.

Propre, silencieux et avec une emprise au sol réduite, ce téléphérique s’intègre parfaitement dans la stratégie de la mobilité durable du ministère. La loi pour de transition énergétique pour la croissance verte a ainsi mis en place une ordonnance pour faciliter la réalisation de tels projets urbains.

En tant que projet pionnier, il constitue un exemple pour les collectivités qui envisagent de déployer ce type de solution sur leur territoire, notamment le téléphérique urbain entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges ou l’aérotram de Toulouse.
 

Imprimer