Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Canal Seine Nord Europe

Le projet de canal Seine-Nord Europe prévoit la réalisation d’un canal à grand gabarit, long d’environ 100 km, entre l’Oise (Compiègne) et le canal Dunkerque-Escaut (Cambrai).


29 janvier 2015 - Transports
Imprimer

Sommaire :


      

Le projet

29 janvier 2015


Le projet de Canal Seine - Nord Europe s’inscrit dans le projet plus global de liaison fluviale européenne Seine-Escaut qui comprend aussi notamment des projets de régénération sur la Seine, l’accès fluvial à Port 2000 au Havre, le projet MAGEO sur l’Oise, la réouverture du canal transfrontalier de Condé à Pommeroeul et l’aménagement de la Lys mitoyenne.

Cette liaison est inscrite sur la liste des projets prioritaires du réseau trans-européen de transport (RTE-T) et constitue un des projets majeurs du réseau central, identifié comme un goulet d’étranglement du corridor Mer du Nord - Méditerranée.

La déclaration de Tallin du 17 octobre 2013, co-signée par la Commission européenne et les ministres chargé des voies navigables de la Belgique, des Pays-Bas et de la France, a permis de réaffirmer l’importance du développement de cette liaison fluviale, en étendant son périmètre de l’embouchure de la Seine, au niveau du port du Havre, jusqu’au réseau fluvial du Nord-Pas-de-Calais, à la frontière avec la Belgique. Le développement de cette liaison Seine-Escaut doit permettre de rattraper un retard certain du niveau de service du réseau d’infrastructure fluvial et ainsi concourir au développement des hinterlands des ports français de la façade nord, du Havre à Dunkerque ainsi qu’au dynamisme économique des territoires traversés.

Sur le plan technique, le projet reconfiguré consiste en une infrastructure nouvelle de 107 km de longueur entre Compiègne et Aubencheul-au-Bac, au gabarit Vb, ménageant un rectangle de navigation de 38 mètres x 4 mètres, et une hauteur libre sous les ponts de 7 mètres. Les 6 écluses séparant les 7 biefs de l’ouvrage autorisent le passage de convois poussés de 185 mètres de long sur 11,40 mètres de large.

Le projet comporte des équipements techniques et pour le développement économique lié à la voie d’eau : un bassin réservoir pour l’alimentation en eau du canal en période de basses eaux, les aménagements fluviaux de plates-formes multimodales, de quais céréaliers et des équipements pour la plaisance.

 

      
Imprimer

En savoir plus

Communiqués de presse :

Rapports :