Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Le rapport sur l’état de l’environnement en France 2014 : comprendre et savoir pour bien agir

5 décembre 2014 (mis à jour le 16 décembre 2014) - Développement durable
Imprimer

Ségolène Royal a présenté vendredi 5 décembre le rapport sur l’état de l’environnement 2014. Fruit d’un travail de quatre ans des services du ministère, ce document fournit une multitude de cartes, données chiffrées, analyses permettant de mieux apprécier l’évolution de l’environnement en France. Pour la première fois, une synthèse grand public permet de rendre ces informations accessibles à tous.


 

La démocratie écologique

« Être ministre de l’Écologie nécessite de la démocratie écologique et, pour que les citoyens puissent participer aux décisions, il faut qu’ils aient accès aux connaissances. » a souligné Ségolène Royal en présentant le rapport sur l’état de l’environnement 2014. Elle a également salué le travail des scientifiques : « Ce rapport s’appuie sur des données objectives, sur des méthodes et des indicateurs […]. C’est l’excellence d’expertise technique et scientifique de la France dans le domaine de l’écologie ».

 

 

Un état des lieux

Quel est l’état des milieux naturels ? Quelles sont les mesures prises par la France pour s’adapter au réchauffement climatique ? Les énergies renouvelables progressent-elles ? Comment préserver la biodiversité ? Autant de questions auxquelles répond le rapport sur l’état de l’environnement 2014. Suite au Sommet de la terre de Rio de 1992 et en application de la convention d’Aarrhus de 1998, la France est tenue d’informer régulièrement les citoyens de l’état de l’environnement. Ainsi, depuis 1994, le ministère de l’Écologie publie tous les 4 ans un rapport dressant un état des lieux et les réponses mises en œuvre pour relever les défis écologiques et énergétiques auxquels notre société est confrontée.

Le rapport 2014 est composé de deux grandes parties :

  • la connaissance : milieux naturels, biodiversité, ressources…,
  • les actions engagées : villes durables, emplois, formations….

Le saviez-vous ?

  • 20 % des espèces de métropole évaluées par l’Union internationale pour la conservation de la nature sont considérées comme menacées.
  • Les vendanges en Champagne ont lieu deux semaines plus tôt en moyenne qu’il y a 20 ans.
  • 10 fois de moins de sacs plastique sont en circulation par rapport aux années 2000.
  • 98 % des zones de baignade en France métropolitaine ont une qualité conforme à la réglementation.
  • 70 % des déchets produits en France proviennent du secteur de la construction.
  • La France couvre 1 % de ses besoins en gaz contre 71 % dans les années 1970.
  • 1 million d’emplois sont générés par les activités de l’économie verte. 

 

Imprimer

Voir aussi

Le rapport

La synthèse

 

La page consacrée au rapport