Votre énergie pour la France

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les DDT (Directions départementales des territoires) et les DDTM (Directions départementales des territoires et de la mer)

Le décret relatif aux directions départementales interministérielles (DDI) est publié au journal officiel du 4 décembre 2009. Ce texte, qui constitue un élément majeur de la réforme de l’administration territoriale de l’Etat lancée en 2007 crée, par fusion des services existant aujourd’hui, les nouvelles composantes de l’administration départementale de l’Etat, placées sous l’autorité des préfets de département, dont les directions départementales des territoires (et de la mer) qui constituent d’ores et déjà des directions clés pour la mise en œuvre des politiques du ministère du Développement durable. Ces dernières sont le relai des DREAL pour le déploiement de la politique du ministère.

L’organisation départementale concerne la France métropolitaine, hors Ile-de-France qui relève d’une organisation un peu différente, finalisée dans le courant de l’année 2010.


29 décembre 2009
Imprimer

Sommaire :


      

Les DDT (directions départementales des territoires)

29 décembre 2009 (mis à jour le 23 août 2012)

Depuis le 1er janvier 2010, les DDT, issues des DDEA (Directions Départementales de l’Equipement et de l’Agriculture), mettent en œuvre les politiques publiques d’aménagement et de développement durable des territoires.



La direction départementale des territoires regroupe l’essentiel de la DDE (direction départementale de l’équipement), de la DDAF (directions déjà regroupées dans 55 départements pour former une DDEA) et une partie des services de la préfecture. Fortes d’une expertise technique et d’une capacité d’analyse renforcées, les DDT contribuent de façon déterminante à l’équilibre et au développement durable des territoires.

      
Imprimer

En savoir plus