Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les organismes scientifiques et techniques au service du développement durable

 

Le ministère assure l’animation d’une quarantaine d’organismes, établissements publics (ADEME, BRGM, CEA, CSTB, IFP, INERIS, LCPC, Météo-France, MNHN...) ou services techniques de l’Etat (CETE, CERTU, SETRA, CETMEF...) qui conduisent une activité de recherche ou d’expertise scientifique et technique. Ils représentent une force de plus de 38000 chercheurs, experts et techniciens. Parmi eux, certains établissements publics sont placés sous la tutelle du ministère ou sous une tutelle exercée conjointement avec d’autres ministères.


30 décembre 2009 - Développement durable
Imprimer

Sommaire :


      

Les centres d’études techniques de l’équipement (CETE)

30 décembre 2009 (mis à jour le 14 septembre 2011)


Avec leurs quelque 3 500 agents, les huit Centres d’Etudes Techniques de l’Equipement (CETE) constituent, par leur ancrage en région et par leur situation en interface entre l’expérimentation et la recherche, une pièce maîtresse du Réseau scientifique et technique. Les CETE contribuent largement à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques conduites par le ministère, par leur vocation de recherche, d’innovation, d’expertise, d’études et de diffusion des connaissances scientifiques et techniques et par l’appui qu’ils offrent aux directions générales et aux services déconcentrés.

Les CETE ont engagé en 2008 la mise en œuvre d’un Plan d’évolution visant à recentrer leur portefeuille d’activités sur les priorités de la stratégie ministérielle. Ce plan se traduira par la réduction des activités d’ingénierie routière et d’ingénierie pour compte de tiers, au profit des activités d’appui scientifique aux politiques publiques dans les champs émergents du Grenelle de l’environnement.

Par ailleurs, les CETE ouvrent progressivement leur gouvernance aux collectivités territoriales. Créées en 2007, les Conférences techniques interdépartementales des transports et de l’aménagement (CoTITA) associent, sur le territoire de chacun des CETE, les collectivités territoriales et les services de l’Etat. Elles sont co-présidées par le directeur du CETE et par un directeur de service technique départemental et permettent à l’ensemble des participants d’exprimer leurs besoins en matière d’appui scientifique à la mise en œuvre des politiques publiques. A ce titre, elles pilotent les Clubs métiers et contribuent à la définition des programmes des journées techniques des CETE. Chacune des CoTITA dispose d’un site internet accessible depuis le portail www.cotita.fr.
 

      
Imprimer