Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les conservatoires botaniques nationaux

16 décembre 2009 (mis à jour le 2 juillet 2012) - Eau et biodiversité
Imprimer

Le réseau des Conservatoires botaniques nationaux (CBN) compte actuellement 11 structures.
Agréés par le ministère en charge de l’Ecologie après avis de la Commission des Conservatoires botaniques nationaux, leurs missions concernent la connaissance et la conservation de la flore sauvage et des habitats naturels et semi-naturels. Ils oeuvrent également à la diffusion des connaissances et à la sensibilisation du public sur ces thématiques. Les programmes de conservation consistent en des actions ex situ (conservation de graines et de semences, et mise en culture d’espèces menacées) et en des actions de conservation in situ développées en partenariat avec les gestionnaires d’espaces naturels.

Les données récoltées par les CBN sont gérées par des systèmes d’information géographique au sein de chaque CBN. Ces données proviennent des activités d’inventaires menées par le CBN lui-même, mais aussi d’inventaires effectués par ses partenaires et ses correspondants.

Les CBN sont agréés pour un territoire constitué d’un ensemble de départements présentant une cohérence biogéographique, à l’issue d’une procédure définie par arrêté ministériel.
Il existe 11 CBN agréés en France :

  • le CBN de Brest compétent sur les régions Bretagne, Basse-Normandie et sur les départements de Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne et Vendée,
  • le CBN méditerranéen de Porquerolles compétent sur la région Languedoc-Roussillon et sur les départements des Alpes-maritimes, des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse,
  • le CBN de Franche-Comté compétent sur la région Franche-Comté,
  • le CBN de Bailleul compétent sur les régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie et Haute-Normandie,
  • le CBN alpin de Gap-Charance compétent sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Hautes-Alpes, de l’Ain, de la Drôme, de l’Isère, de la Savoie et de la Haute-Savoie,
  • le CBN du Massif-Central compétent sur les régions Auvergne, Limousin et les départements de l’Ardèche, de la Loire et du Rhône,
  • le CBN du Bassin parisien compétent sur les régions Bourgogne, Centre, Champagne-Ardenne, Ile-de-France, et le département de la Sarthe,
  • le CBN des Pyrénées et de Midi-Pyrénées compétent sur la région Midi-Pyrénées et la zone de montagne du département des Pyrénées-Atlantiques,
  •  le CBN de Mascarin compétent sur la Réunion et Mayotte, Iles éparses,
  • le CBN Sud-atlantique compétent sur les régions Aquitaine (en dehors de la zone de montagne, Poitou-Charentes),
  • le CBN Corse compétent sur la région Corse.

Créée par arrêté du 7 juin 1999, la fédération des CBN a pour but de :

  • favoriser les échanges d’informations, coordonner, harmoniser les méthodes de travail, et les actions entre les CBN ;
  • animer les programmes nationaux de connaissance et de conservation de la flore sauvage et des habitats qui lui sont confiés par le ministre chargé de la protection de la nature ;
  • l’aide à la mise en place de nouveaux CBN dans l’objectif d’une couverture complète du territoire français ;
  • le soutien technique aux CBN en phase de réorganisation ;
  • la mise en valeur des actions des CBN ;
  • la représentation des CBN dans les congrès et instances nationaux et internationaux.

Pour en savoir plus sur le réseau des CBN
 

Tableau des conservatoires botaniques nationaux agréés par l’Etat (PDF - 53 Ko)

Carte des conservatoires botaniques nationaux (JPG - 38 Ko)

Coordonnées des conservatoires botaniques nationaux (PDF - 1459 Ko)

Les articles D. 416 et suivants du code de l’environnement précisent le rôle et le fonctionnement des conservatoires botaniques nationaux (PDF - 20 Ko)

 

photo recolte graines
photo Récolte de graines © CBN Brest

illustration botaniste en prospection
Photo Botaniste en prospection © CBNMC

 

Imprimer