Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

le point sur les conventions d'engagement volontaire, un partenariat État-Entreprises au service de la transition écologique -

Les conventions d’engagement volontaire, un partenariat État-Entreprises au service de la transition écologique

29 janvier 2014 - Développement durable
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Le point sur - Numéro 182 - Janvier 2014

La dernière Conférence environnementale a souligné l’intérêt, pour la transition écologique, des conventions d’engagement volontaire (CEV) qui permettent d’impulser une dynamique de développement plus durable dans les entreprises. En effet, par ces conventions, elles se mobilisent sur plusieurs années en se fixant des objectifs chiffrés pour améliorer leurs pratiques et diminuer l’impact de leurs activités sur l’environnement. Réunissant les fédérations et associations d’entreprises autour des grands thèmes liés au développement durable, les CEV s’inscrivent dans le cadre plus général des démarches d’engagement volontaire qui peuvent se décliner en chartes ou pactes. Ainsi, la charte pour l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires et le pacte économie circulaire (ce dernier figurant dans la feuille de route de la conférence environnementale), invitent les industriels à s’engager dans des démarches volontaires.