Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Le trait de côte, évolution et changement climatique

 

Le trait de côte est une courbe/ligne représentant l’intersection de la terre et de la mer dans le cas d’une marée haute astronomique de coefficient 120 et dans des conditions météorologiques normales. Par extension, c’est la limite entre la terre et la mer.
L’érosion des côtes est un phénomène naturel que l’on observe partout dans le monde. En France, près d’un quart du littoral s’érode. Ce phénomène peut avoir un impact important sur les activités humaines, en matière de développement économique, d’urbanisation du littoral, de tourisme et de protection de la biodiversité.


19 octobre 2015 - Mer et littoral
Imprimer

Sommaire :


      

Les différentes formes littorales

6 janvier 2010 (mis à jour le 19 octobre 2015)


Le trait de côte n’est régulier ni dans sa forme, ni dans sa structure. Les différents types de côtes peuvent ainsi être séparés en deux catégories :

  • les côtes d’érosion : falaises rocheuses par exemple,
  • les côtes d’accumulation, fruit de la sédimentation ou de l’activité d’organismes vivants : plages, dunes, ou récifs coralliens.

Si les premières ne peuvent que reculer sous l’effet des phénomènes d’érosion, les secondes peuvent aussi avancer par phénomènes d’accumulation (ou d’accrétion).

falaises

      
Imprimer