Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Salle de lecture

les filières industrielles stratégiques de l'économie verte : enjeux et perspectives -

Les filières industrielles stratégiques de l’économie verte : enjeux et perspectives

22 mai 2013 (mis à jour le 25 juin 2013) - Développement durable
Imprimer

Commissariat général au développement durable
Références - Mars 2013

La France se trouve aujourd’hui confrontée au défi de la croissance, dans un environnement économique difficile et un contexte de concurrence internationale accrue avec notamment la montée en puissance des économies émergentes. Face à ces défis, la France s’est engagée dans la transition écologique de son modèle économique, vers une économie plus verte et équitable qui peut être définie comme une économie entraînant « une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux et la pénurie de ressources » (définition PNUE, 2011).

Le rapport de synthèse, coordonné par le CGDD en lien et avec les directions concernées, présente de manière transversale les principales évolutions enregistrées depuis trois ans pour 19 filières industrielles stratégiques de l’économie verte, porteuses de croissance et d’emplois, ainsi que le positionnement des acteurs français dans une perspective internationale. Il comporte en deuxième partie un descriptif de ces filières et de leurs points-clés, opportunités, risques et enjeux.

En mettant à la disposition de l’ensemble des acteurs du secteur une analyse actualisée des filières industrielles stratégiques de l’économie verte, ce rapport constitue une base de travail et d’échanges pour la définition de priorités partagées pour le développement de ces filières, qui participent à la transition écologique de l’ensemble des activités économiques.

Le Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, en lien avec le Ministère en charge de l’Industrie, avait publié en mars 2010 un premier rapport sur le développement de ces filières industrielles . Ces travaux ont contribué à différentes initiatives, dont celles coordonnées par le comité d’orientation stratégique des éco-industries (COSEI). Ils ont plus largement contribué à l’orientation de politiques publiques telles que le programme des investissements d’avenir.