Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les lauréats des prix entreprises et environnement 2016

29 novembre 2016 (mis à jour le 2 décembre 2016) - Développement durable
Imprimer

14 entreprises sont lauréates des prix entreprises et environnement. Ces prix récompensent chaque année des entreprises de toutes tailles qui, dans le cadre de leurs activités, ont développé des pratiques innovantes et respectueuses de l’environnement.


L’édition 2016 des prix entreprises et environnement s’est caractérisée par une forte participation des entreprises avec plus de 170 candidatures reçues, soit 30% de plus que l’année dernière. Dans la continuité de l’édition 2015, une mention spéciale « lutte contre le changement climatique » dans chaque catégorie et un « grand prix » pour distinguer le meilleur projet parmi ces mentions ont été décernés afin de témoigner de la mobilisation des entreprises en faveur de la lutte contre le changement climatique.

Une nouvelle distinction, le prix « PME remarquable » dans chaque catégorie a par ailleurs été créée, pour mieux mettre en lumière des projets qui par leur caractère remarquable peuvent servir d’exemples à d’autres entreprises.

Dans la catégorie économie circulaire, le grand prix a été décerné à la Manufacture Française des Pneumatiques Michelin pour son offre durable de mobilité dans sa composante pneumatique poids-lourds. Les pneumatiques mis à disposition par Michelin sont éco-conçus dans l’objectif de maintenir leur performance dans la durée. En outre, les offres de services EFFITIRES™ et EFFIFUEL™ de la marque permettent une gestion intégrale du poste pneumatique bus ou camion et garantissent aux clients des économies de carburant liées notamment à la bonne gestion de l’équipement pneumatique et à l’accompagnement à l’éco-conduite.

Plus largement, les nombreuses candidatures de la catégorie économie circulaire ont démontré que ce sujet est désormais bien intégré par les entreprises. Les projets présentés au jury concernaient principalement l’utilisation efficace des ressources et la réutilisation des déchets. Ils s’inscrivent pleinement dans les objectifs nationaux de la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Dans la catégorie Intégration du développement durable par l’entreprise, le grand prix a été décerné à API Restauration. Quatrième entreprise française de restauration collective, API Restauration intervient dans les entreprises, les établissements d’enseignement, les hôpitaux et les établissements de santé, les crèches et les maisons de retraite. Son organisation, sans centrale d’achats, lui permet d’être au plus proche des spécificités régionales en s’approvisionnant au maximum en produits frais et locaux. En outre, l’entreprise met en place des solutions visant à sensibiliser ses convives au gaspillage alimentaire, à valoriser ses biodéchets et à maîtriser son empreinte carbone en investissant dans l’achat de véhicules électriques, en optimisant les circuits de livraison et en formant ses livreurs à l’éco-conduite.

Les candidats de cette catégorie s’illustrent par un engagement continu pour limiter l’impact des activités de leur entreprise sur l’environnement. Cet engagement irrigue la plupart des métiers de l’entreprise jusqu’aux fournisseurs. Les entreprises qui s’engagent dans l’intégration du développement durable savent que l’amélioration des performances environnementales est également un levier au service de la croissance, qui leur permet notamment de réaliser des économies (économie d’énergie, rationalisation des flux,…) et de valoriser leur image.

Dans la catégorie écoproduit pour le développement durable, le grand Prix a été décerné à Nexans pour le câble électrique « EDRMAX ». Nexans a développé une nouvelle génération de câbles moyenne tension conçus pour permettre la connexion au réseau de sources d’énergie renouvelable (panneaux solaires ou éoliennes, par exemple). Les pertes par effet Joule (dissipation d’énergie sous forme de chaleur) représentent approximativement 3 % de l’énergie transportée par un câble. La solution développée par cette entreprise permet une réduction de 12 % de ces pertes lors de son utilisation (en comparaison avec la version précédente). L’ordre de grandeur de cette économie d’énergie a été illustré avec une ferme éolienne qui nécessite 15 km de câble pour le raccordement au réseau, l’économie réalisée correspondant à la desserte de 180 foyers supplémentaires.

Les candidatures de cette catégorie restent marquées par leur grande diversité, aussi bien dans la taille des entreprises que dans la nature des réalisations. Néanmoins, la prédominance des PME/TPE s’affirme de plus en plus, ce qui montre que l’innovation est fortement développée dans les petites structures.

Dans la catégorie biodiversité, le grand prix a été décerné à ECOCEAN pour son projet « NAPPEX » de nurseries artificielles dans les ports. Le projet permet de restaurer les fonctions de ces nurseries pour les larves de poissons dans les ports via une hutte de biodiversité (la Biohut). Ce projet permet ainsi au milieu marin côtier de retrouver une biodiversité marine. A ce jour, 12 ports de Méditerranée bénéficient du dispositif de nurserie artificielle.

L’ensemble des projets dans cette catégorie démontre la prise en compte de la biodiversité par les entreprises, en tant que capital économique, source d’innovation et de création d’emplois. Les entreprises sont, elles aussi, bénéficiaires des services rendus par les écosystèmes et doivent être capables d’agir pour leur maintien. La biodiversité est donc une opportunité pour développer de nouveaux marchés. La préservation et la valorisation de ce levier économique sont au cœur de la loi sur la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

Dans la catégorie innovation dans les technologies, AFULudine a reçu le grand prix pour sa solution lubrifiante écologique utilisée lors de la mise en forme de matériaux métalliques. Cette solution hydroalcoolique contient des molécules actives et neutres vis-à-vis de l’environnement et des utilisateurs. Sa mise en œuvre sur des matériaux métalliques permet de limiter l’usure et le frottement lors d’étapes de mise en forme, telles que l’emboutissage.

Dans cette catégorie, il convient de souligner la forte augmentation du nombre des candidatures et la qualité des innovations présentées. Cette bonne santé de l’inventivité technologique française a d’ailleurs rendu plus difficile la présélection des candidats invités à présenter leurs réalisations devant le jury. D’une manière générale, les innovations soulignent la nécessité de mieux consommer les ressources naturelles, mieux produire, moins rejeter. Les innovations présentées le permettent notamment grâce aux usines connectées, à la production de biogaz, à l’efficacité hydrique, aux solutions d’optimisation de l’autoconsommation énergétique, aux algorithmes et à un meilleur recyclage des déchets non dangereux.

Parmi les mentions « lutte contre le changement climatique » le grand Prix a été décerné à WAGA-ENERGIE pour son projet de WAGABOX. Fondée en 2015 par 4 associés, WAGA-ENERGY mobilise l’expertise française pour proposer aux opérateurs d’installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND), une solution technique permettant l’épuration du biogaz en biométhane, substitut renouvelable du gaz naturel. Pour 2010, on estime à 2,2 milliards de Nm3 le volume annuel de production de biogaz issu des stockages de déchets en France. Le développement de la WAGABOX permettrait de substituer 3 % de la consommation nationale de gaz fossile.

La catégorie « utte contre le changement climatique » fait écho à l’agenda des solutions mis en œuvre dans le cadre de la COP21. Les projets proposés dans cette catégorie sont opérationnels et témoignent de l’implication des acteurs économiques qui vont désormais au-delà de la simple prise de conscience en s’engageant concrètement.

Palmarès des prix entreprises et environnement 2016

Catégorie « Economie circulaire »

  • Grand Prix et mention « Lutte contre le changement climatique » - La Manufacture Française des Pneumatiques Michelin reçoit le Grand Prix et la mention spéciale « Lutte contre le changement climatique » pour l’éco-conception et le rechapage de ses pneus ainsi que pour les offres de gestion pneumatiques EFFITIRES™ et EFFIFUEL™.
  • Prix « PME remarquable » - Moulinot Compost & Biogaz reçoit le Prix « PME remarquable » pour son projet de tri, collecte et valorisation des déchets alimentaires.

Catégorie « Intégration du développement durable par l’entreprise »

  • Grand Prix - API Restauration reçoit le Grand Prix pour son approche « Cuisinier Responsable ».
  • 2ème Prix - Peintures SCHMITT Hubert et Fils Sarl reçoivent le 2ème Prix pour leurs efforts dans la mise en œuvre d’une approche environnementale et sociétale globale.
  • Prix « PME remarquable » - PIC Bois Gravures reçoit le Prix « PME Remarquable » pour le déploiement d’une démarche de développement durable dans la conception, production et installation de signalétiques touristiques et mobiliers de loisir.

Catégorie « Ecoproduit pour le développement durable »

  • Grand Prix - Nexans reçoit le Grand Prix pour le câble électrique « EDRMAX ».
  • Mention « Lutte contre le changement climatique » - BIOTRAQ reçoit la mention « Lutte contre le changement climatique » pour son système de suivi de la qualité des produits périssables.
  • Prix « PME remarquable » - CAPOVERDE TBR reçoit le Prix « PME remarquable » pour ses bâches et textiles recyclés pour l’impression numérique.

Catégorie « Biodiversité et entreprises »

  • Grand Prix & Prix « PME remarquable » - ECOCEAN reçoit le Grand Prix et le Prix « PME remarquable » pour son projet de nurserie artificielle dans les ports « NAPPEX ».
  • Prix spécial du jury - Le Grand Port Maritime de Guadeloupe reçoit le Prix spécial du jury pour son projet « CAYOLI » de mise en œuvre d’un plan de gestion des espaces naturels du Grand Port.
  • Prix Coup de cœur du jury et mention « Lutte contre le changement climatique » - La Bêle Solution reçoit le Prix « Coup de cœur du jury » et la mention « Lutte contre le changement climatique » pour son projet d’écopastoralisme.

Catégorie « Innovation dans les technologies »

  • Grand Prix - AFULudine reçoit le Grand Prix pour un lubrifiant hydroalcoolique neutre vis-à-vis de l’environnement, utilisé pour la mise en forme de matériaux métalliques.
  • Prix « PME remarquable » - PELLENC Selective Technologie reçoit le Prix « PME remarquable » pour « Mistral + », une machine modulable destinée aux centres de tri et aux unités de recyclage.

« Lutte contre le changement climatique »

  • Grand Prix « Lutte contre le changement climatique » - WAGA-ENERGY reçoit le Grand Prix pour la WAGABOX qui permet de valoriser localement le biogaz issu des installations de stockage des déchets non dangereux en biométhane.

     
Imprimer