Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les autres micropolluants

22 avril 2016 - Eau et biodiversité
Imprimer

Sommaire :


      

Le plan micropolluants 2010-2013

22 avril 2016 (mis à jour le 29 avril 2016)


Le précédent plan national d’action pour la période 2010-2013 contre la pollution des milieux aquatiques par les micropolluants présentait trois axes :

► améliorer les programmes de surveillance des milieux et des rejets, pour assurer la fiabilité et la comparabilité des données. Les protocoles de caractérisation de la contamination des eaux par les micropolluants sont en effet délicats à mettre en œuvre, au regard des faibles concentrations quantifiables, de la multiplicité des molécules recherchées et de la complexité des matrices.

 
réduire les émissions des micropolluants les plus préoccupants, en agissant à la source sur les secteurs d’activité les plus contributeurs, et les milieux les plus dégradés, pour atteindre les objectifs de la directive cadre sur l’eau (DCE) qui impose aux Etats membres le bon état des eaux d’ici 2015, et la réduction, voire la suppression des émissions et pertes de substances prioritaires d’ici 2021. La stratégie de réduction des substances dans l’eau vise une approche globale, en agissant sur l’ensemble du cycle de vie des micropolluants, et en privilégiant les logiques préventives aux logiques curatives, notamment au niveau de la mise sur le marché.

renforcer la veille prospective relative aux contaminations émergentes. L’enjeu est la hiérarchisation du risque selon l’adage "tout est poison, rien n’est poison, tout est une question de dose (et d’interaction)".
 


Télécharger le bilan du "Plan national d’action pour la période 2010-2013"

Télécharger le "Plan national d’action pour la période 2010-2013"

 

 

 

 

 

      
Imprimer

Liens utiles

Télécharger les documents relatifs au colloque "Plan micropolluants 2010-2013 : quelles avancées en un an ? " du 18 octobre 2011

 www.reseau.eaufrance.fr/ressource/colloque-micropolluantsprogramme