Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les objectifs de développement durable

12 mai 2016 (mis à jour le 30 septembre 2016) - Développement durable
Imprimer

 

Sommaire

 

Les objectifs de développement durable, qu’est-ce que c’est ?

Présentation de l’Agenda 2030

En septembre 2015, 193 pays adoptent à l’ONU le programme de développement durable à l’horizon 2030. Pour les peuples, la planète, la prospérité, la paix et les partenariats, cet agenda 2030 comprend 17 objectifs détaillés en 169 cibles.

Tous les pays vont devoir rendre compte des efforts déployés en vue d’atteindre ces objectifs, à toutes les échelles et de manière concertée.

Chaque objectif intègre dans ses sous-objectifs/cibles des liens avec les autres objectifs pour rompre avec la logique de silo et adopter une démarche véritablement transversale.

L’implication de la société civile, du secteur privé et des citoyens est indispensable à la réussite des objectifs de développement durable.

Un peu d’histoire

L’agenda 2030 est le fruit de la convergence de deux agendas de négociations internationales : celui des sommets de la Terre et celui des objectifs du millénaire pour le développement.

Étendus à tous les pays, plus complets et visant à intégrer tous les acteurs, les objectifs du développement durable portent l’engagement ambitieux de la communauté internationale vers un développement durable.

 Les objectifs de développement durable

De nombreux défis à relever

Les objectifs de développement durable, par leur caractère ambitieux et transversal, soulèvent de nombreux enjeux pour les quinze prochaines années :

  • Assurer un état des lieux réaliste, puis mettre en œuvre un suivi rigoureux des progrès réalisés et identifier les domaines d’amélioration possible.
  • Créer une dynamique d’appropriation des objectifs de développement durable par les territoires, la société civile, le secteur privé et les citoyens.
  • Favoriser un contexte de coopération : diffuser les bonnes pratiques et construire un cadre de coopération entre les acteurs pour mener des actions conjointes.

Une plateforme de suivi universelle : le Forum e forum politique de haut niveau

Le suivi des objectifs de développement durable se fait au forum politique de haut niveau de l’ONU. Créé lors de la conférence Rio+20, ce forum permet la réunion de ministres ou, tous les quatre ans, de chefs d’État, pour définir la feuille de route mondiale du développement durable.

Comme 21 autres pays du monde, la France s’est portée volontaire pour mener une revue nationale en 2016 et la présenter au forum politique de haut niveau de juillet 2016. Le rapport sur la mise en oeuvre des objectifs de développement durable (PDF - 2879 Ko) a été remis à l’ONU en juillet 2016.

Documentation

 

La mise en œuvre française de l’Agenda 2030 : une démarche concertée

Un rapport pour réaliser un premier état des lieux partagé

La France s’est portée volontaire en décembre 2015 pour présenter un rapport sur sa démarche nationale lors du forum politique de haut niveau de l’ONU qui se tiendra à New York du 11 au 20 juillet 2016.

Pour élaborer ce premier rapport et l’accompagner dans cette démarche, le ministère a décidé de :

L’association des citoyens à la démarche

Une consultation publique sur internet (PDF - 352 Ko) a permis à tout citoyen de s’exprimer sur les enjeux et les modalités de mise en œuvre en France.

Des campagnes de communication sont enfin prévues par différents ministères, à la fois en interne et à destination du grand public : notamment et pour le moment, les Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, Ministère des affaires étrangères et du développement international, Ministère de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Agence française de développement.

Les prochaines étapes de mise en œuvre

La prochaine étape majeure est l’élaboration d’un plan d’action national, comme la France l’a annoncé à l’ONU. La mobilisation de tous les acteurs est nécessaire pour la réussite des objectifs de développement durable et des outils adaptés à chaque acteur doivent être déployés : pour l’État (aide à la décision, orientation des politiques publiques), pour les territoires et la société civile (accompagnement des acteurs dans leurs champs d’activités, déclinaison locale, mise en synergie, mise en valeur et diffusion des bonnes pratiques) et pour les citoyens (sensibilisation, changement de comportement etc.).

L’organisation d’ateliers de concertation en région à l’automne 2016 a également été annoncée par le ministère afin que les acteurs locaux puissent s’approprier les objectifs de développement durable et contribuer au plan d’action national.

Par ailleurs, une plateforme internet participative est en projet : une agora numérique ouverte à tous les acteurs et citoyens pour diffuser les bonnes pratiques et recommandations, assurer le suivi, mobiliser les coalitions. La valeur ajoutée du projet sera de mettre en relation des pairs pour une diffusion directe des bonnes pratiques.

Outils privilégié de suivi pour l’Agenda 2030, les indicateurs adoptés à l’ONU sont étudiés par l’Institut national de la statistique et des études économiques qui réalise auprès de l’ensemble des services statistiques des ministères une étude de faisabilité de leur production au niveau national.

Sous le mandat d’une mission parlementaire, les inspections générales des ministères pourraient enfin analyser les politiques sectorielles conduites dans leurs domaines au regard des objectifs de développement durable. Le Conseil économique, social et environnemental a également été saisi par le Premier ministre et doit rendre un rapport à l’automne.

Documentation

 

 

Imprimer