Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les premières rencontres nationales « territoires et entreprises pour le climat »

27 octobre 2015 (mis à jour le 1er décembre 2015) - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Ségolène Royal a réuni les 22 et 23 octobre des élus des « territoires à énergie positive » et des entreprises des énergies renouvelables pour engager une démarche inédite : favoriser les rencontres entre tous les acteurs qui agissent au quotidien pour faire de la transition énergétique une réalité.


Grâce au label « territoires à énergie positive pour la croissance verte », de nombreuses collectivités financent aujourd’hui des projets exemplaires sur le plan environnemental. Quant aux filières de la croissance verte, elles sont en première ligne pour apporter des solutions innovantes en faveur du climat.

La ministre a souhaité faire converger ces forces vives en organisant les premières « rencontres nationales territoires et entreprises pour le climat ». Organisé en partenariat avec l’Ademe et le Syndicat des Energies Renouvelables, l’objectif est d’accélérer la mise en œuvre des projets d’énergies renouvelables sur les territoires en réunissant l’ensemble des acteurs de la transition énergétique : territoires et entreprises de toutes les filières (biomasse et biogaz, solaire thermique et photovoltaïque, éolien, hydroélectricité, hydrolien fluvial, géothermie, performance énergétique…)

Une première journée pour partager les bonnes pratiques

Les rencontres se sont ouvertes le 22 octobre au ministère de l’Ecologie en présence de S. Royal. Après une présentation des outils mis à disposition des collectivités dans le cadre de l’application de la loi relative à la transition énergétique, le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) et l’Ademe ont animé deux tables rondes pour partager les bonnes pratiques en matière de développement de projets d’énergies renouvelables électriques et de chaleur. Lors des deux tables rondes, des collectivités ont pu s’exprimer sur les actions concrètes réalisées sur leur territoire. Ces témoignages ont permis aux participants de bénéficier de ces expériences et d’échanger au regard de leurs propres projets en cours ou à venir.

Un deuxième jour pour se rencontrer et échanger

Les rencontres d’affaires - territoires et entreprises - se sont déroulées en parallèle de 9 ateliers thématiques qui ont fait salle comble. 35 entreprises représentant les différentes filières étaient présentes pour répondre à toutes les questions des élus et responsables de collectivité, désireux d’approfondir leurs projets de développement d’énergies renouvelables. Pour cette occasion, le SER avait réalisé, avec ses adhérents, un guide à l’attention des élus pour les aider juridiquement dans leur développement de projets.
 

Pour tous les participants, ces rencontres, à la veille de la Conférence Paris Climat 2015, ont pris une résonnance particulière. En effet, elles témoignent de l’engagement concret et à tous les échelons de notre pays, hôte de cette conférence cruciale pour notre avenir, dans la transition énergétique.
Fort du succès de cette première édition, les organisateurs ont décidé de réaliser de nouvelles rencontres TEPCV et en entreprises dans les différentes régions françaises.

Retrouvez la liste des adhérents du SER dans son annuaire 2015

Imprimer