Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les organismes scientifiques et techniques au service du développement durable

 

Le ministère assure l’animation d’une quarantaine d’organismes, établissements publics (ADEME, BRGM, CEA, CSTB, IFP, INERIS, LCPC, Météo-France, MNHN...) ou services techniques de l’Etat (CETE, CERTU, SETRA, CETMEF...) qui conduisent une activité de recherche ou d’expertise scientifique et technique. Ils représentent une force de plus de 38000 chercheurs, experts et techniciens. Parmi eux, certains établissements publics sont placés sous la tutelle du ministère ou sous une tutelle exercée conjointement avec d’autres ministères.


30 décembre 2009 - Développement durable
Imprimer

Sommaire :


      

Les services techniques centraux

30 décembre 2009 (mis à jour le 20 septembre 2016)


Organismes spécialisés à vocation nationale, les Services techniques centraux du ministère définissent, dans leurs champs de compétences respectifs, la doctrine technique permettant de décliner les politiques publiques portées par les directions générales du ministère.

  • le CERTU – Centre d’études et de recherches sur les transports et l’urbanisme
  • le CETMEF – Centre d’études techniques maritimes et fluviales
  • le CETU – Centre d’études des tunnels
  • le CNPS – Centre national des ponts de secours
  • le SETRA – Service d’études sur les transports, les routes et leurs aménagements
  • le STRMTG – Service technique des remontées mécaniques et des transports guidés
  • le STAC – Service technique de l’aviation civile
  • le STEEGBH – Service technique de l’énergie électrique et des grands barrages et de l’hydraulique
  • le SCHAPI – Service central d’hydrométéorologie et d’appui à la prévision des inondations
     
      
Imprimer