Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les territoires à énergie positive, accélérateurs de la transition énergétique

10 décembre 2015 (mis à jour le 15 décembre 2015) - COP 21
Imprimer

Réunis au sein du Pavillon France, dans les Espaces génération climat du Bourget, les représentants des territoires à énergie positive pour la croissance verte ont signé une centaine de conventions, en présence de Madame Ségolène Royal.


Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEP-CV) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Elle propose un programme global pour un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

Parole d’élus
 

Chantal Hochet
Maire de Villiers-Saint-Denis / Picardie 
« Villiers-Saint-Denis est une petite commune rurale de 1 047 habitants. Nous avons déjà mené plusieurs actions comme l’acquisition d’un véhicule électrique pour les travaux communaux, le renouvellement de l’éclairage public par des lampes LED et des ampoules basse-consommation, l’isolation de nos bâtiments publics et le changement de la chaudière qui les alimente, le semis de jachère enfin pour éviter d’arroser. La signature de cette convention va notamment nous permettre de lancer notre prochaine action, celle de l’éducation à l’environnement dans nos écoles, à travers la sensibilisation au tri des déchets ».

Gérôme Fassenet
Conseiller départemental du Jura / Franche-Comté
« Nous avons engagé la rénovation énergétique des bâtiments publics, en commençant par les 30 collèges du département. Pour les déplacements, nous privilégions les modes doux avec 350 kilomètres de pistes cyclables et le développement d’un maillage territorial de bornes de recharge de voitures électriques. Un de nos prochains chantiers est d’expérimenter l’utilisation de l’hydrogène pour tous les transports publics. »

Vincent Saulnier
Président du Groupe d’action locale Sud Mayenne / Pays de la Loire
« Le GAL Sud Mayenne représente 3 intercommunalités, 74 communes et 82 000 habitants. Aujourd’hui, 9 collectivités ont signé leur convention. Cette étape représente un effet levier qui va nous permettre d’accélérer les actions engagées depuis sept ans, notamment l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments, l’écomobilité avec la location de vélos électriques et le covoiturage et enfin le développement de la filière bois. »

 

COP 21 : Zoom sur le rôle des territoires à énergie positive

Rassemblés en salle 1 de la zone consacrée aux conférences dans les Espaces génération climat du Bourget, plusieurs intervenants ont expliqué le rôle déterminant des territoires pour réussir la transition énergétique.

« La réussite de la transition énergétique passe par le maillon des territoires. C’est une transition à la fois territoriale, économique et sociale. Il faut armer les territoires en ingénierie et ouvrir les territoires entre eux pour qu’ils partagent leurs méthodologies et leurs programmes d’action. » Jacques Ravaillaut, directeur exécutif de l’Action territoriale de l’Ademe

« Le rôle de la région est d’impulser un programme fort en amont et d’accompagner les dynamiques locales » Sophie Fonquernie, Conseil régional de Franche-Comté

« La question de l’acceptation des habitants est essentielle » Robert Herrmann, président de l’Eurométropole de Strasbourg. L’élu devient l’animateur d’un territoire dans un projet qu’il faut construire avec les habitants.

« Nous produisons 35% de l’énergie que nous consommons, toutes énergies confondues » Jacky Aignel, président de la Communauté de communes du Mené En savoir plus sur le projet du Mené

Imprimer

Liens utiles


 

Les initiatives exemplaires pour la transition énergétique

 

 



Accéder aux brochures et documents utiles sur la loi transition énergétique