Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Transports collectifs en site propre

18 décembre 2014 - Transports
Imprimer

Sommaire :


      

Les transports collectifs en site propre (TCSP)

23 avril 2013 (mis à jour le 7 mai 2013)

Il s’agit d’un système de transport public de voyageurs, utilisant une voie ou un espace affectés à sa seule exploitation, bénéficiant généralement de priorités aux feux et fonctionnant avec des matériels allant des autobus aux métros, en passant par les tramways.



Tramway à Grenoble © Arnaud Bouissou - Meddm Le développement des réseaux de transports collectifs urbains et périurbains constitue une priorité pour l’État afin de répondre aux objectifs de développement durable, de soutien à l’économie dans le secteur des transports et de désenclavement des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Il permet à la fois de réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre, en aidant au report modal de la voiture particulière vers des modes de transport plus responsables, et de lutter contre la congestion urbaine.

On distingue 3 familles de TCSP :

  • Le métro est un TCSP guidé de manière permanente et caractérisé par un site propre intégral (pas de carrefour, plate-forme inaccessible). Il est généralement en sous-terrain ou en viaduc. Il est exploité à voie libre à l’aide d’un système de cantonnement. Il peut être automatique. On fera la différence entre le métro lourd et le métro léger de type Véhicule Automatique Léger (VAL).
  • Le tramway est un TCSP guidé de manière permanente et caractérisé par un véhicule ferroviaire (roulement fer sur fer) qui circule majoritairement sur la voirie urbaine et est exploité en conduite à vue. On intègre dans cette catégorie le « tramway sur pneus » de Lohr, système guidé sur pneus qui présente la particularité d’avoir un guidage matériel permanent par rail et donc de se soustraire au code de la route, notamment en ce qui concerne la longueur des rames.
  • Le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) est un TCSP caractérisé par un véhicule routier répondant au code de la route (limité à 24,50m en longueur). Par une approche globale (matériel roulant, infrastructure, exploitation), le BHNS assure un niveau de service continu supérieur aux lignes de bus conventionnelles (fréquence, vitesse, régularité, confort, accessibilité) et s’approche des performances des tramways français. Le bus est ici considéré dans sa conception la plus large. Il peut être guidé (guidage matériel ou immatériel) ou non guidé, à motorisation thermique, électrique ou hybride.

 

      
Imprimer

> Galerie photos

  • Crédits photo : Arnaud Bouissou - MEDDTL-Le réseau de tramway de Grenoble a une longueur de 35 km et comporte quatre lignes : la ligne A inaugurée en 1987, la ligne B en 1990, la ligne C en 2006 et la ligne D en 2007.
  • Crédits photo : Bernard Suard - MEDDTL-Le réseau de tramway de Bordeaux est un système de transport en commun qui dessert l'agglomération de Bordeaux en "site propre" et qui comporte 3 lignes d'une longueur totale de 43,9 km (fin 2008).Le tramway, qui avait disparu de l'agglomération bordelaise en 1958, a été réintroduit dans la ville en décembre 2003.
  • Crédits photo : Bernard Suard - MEDDTL-Le réseau de tramway de Montpellier compte actuellement 2 lignes et 2 nouvelles lignes sont en cours de construction. La première ligne a été lancé en 2000.
  • Crédits photo : Laurent Mignaux - MEDDTL-Le réseau actuel du tramway marseillais compte 2 lignes : T1 (Noailles - Les Caillols par la Blancarde) et T2 (Euroméditerranée - Blancarde par la Canebière et les Cinq-Avenues).
  • Crédits photo : Laurent Mignaux - MEDDTL-Chaque rame de tramway niçois peut embarquer 215 passagers dont 54 assis à une itesse maximale de 70 km/h et garantit une accessibilité pour tous grâce à son plancher bas intégral à hauteur de quai. L'énergie est assurée par caténaires sauf lors des traversées des places Masséna et Garibaldi où des batteries embarquées prennent le relais. Ce système est une spécificité niçoise afin de préserver les sites historiques.
  • Crédits photo : Bernard Suard - MEDDTL-Le transport léger guidé de Caen est un système de transport hybride mi-routier (pour le roulement sur pneumatiques et chaussée bétonnée) mi-ferroviaire (pour le guidage par un rail central), de technologie tramway sur pneus TVR de Bombardier dans la ville Bas-Normande de Caen. Le système est exploité comme un tramway par la Compagnie de Transport de l'Agglomération Caennaise (CTAC), dans le cadre du réseau Twisto organisé par le syndicat mixte Viacités.
Techniquement, ce système de transport est constitué d'un mégabus bi-articulé (trois caisses) roulant en site propre et guidé par un rail de guidage central. L'alimentation est électrique, par pantographe, et les lignes sont intégralement guidées.
  • Crédits photo : Gérard Crossay - MEDDTL-Le tramway de Lyon forme un réseau actuel comportant 4 lignes, les deux premières ouvertes en 2001,la troisième fin 2006 et la quatrième en 2010.
Le réseau de transport urbain de l'agglomération lyonnaise comprend aussi différentes lignes de métro, un réseau de bus et des "Trolleybus" : bus électrique relié à des caténaires.