La conférence environnementale 2014

Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

"Mer propre, mer vivante" : donnez votre avis !

18 juillet 2012 (mis à jour le 24 septembre 2012) - Mer et littoral
Imprimer

Avec 11 millions de km2, l’espace maritime français est le deuxième au monde. Mais ce patrimoine est fragilisé par des pressions multiples (pollutions, déchets, marées noires, surexploitation de certains stocks halieutiques...), face auxquelles il doit être protégé. Cette exigence majeure nécessite l’adhésion et la participation du plus grand nombre. C’est pourquoi le ministère a choisi de lancer une consultation du public visant à l’éclairer et à l’impliquer dans la préservation des milieux marins.


A l’occasion de la mise en œuvre de la directive-cadre européenne "stratégie pour le milieu marin", qui vise à atteindre ou à maintenir un bon état écologique du milieu marin au plus tard en 2020, la France met en effet en place un plan d’action dans chacune des sous-régions marines suivantes : Manche-mer du Nord, mers celtiques, golfe de Gascogne et Méditerranée occidentale *.

Ce plan d’action comporte cinq éléments :

  • une évaluation initiale des eaux marines ;
  • la définition du bon état écologique des milieux marins ;
  • la définition d’objectifs environnementaux et d’indicateurs associés ;
  • un programme de surveillance de l’état des eaux marines (d’ici 2014) ;
  • un programme de mesures pour atteindre ou maintenir un bon état écologique des eaux marines (d’ici 2015).

Dans ce cadre, le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et le Ministère délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, invitent les Français à donner leur avis, du 16 juillet au 16 octobre 2012, sur les trois premiers éléments des plans d’action pour le milieu marin, à l’adresse suivante :

http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr

Les Français y retrouveront, pour chaque sous-région marine, des résumés de l’évaluation initiale des eaux marines, de la définition du bon état écologique et de la définition des objectifs environnementaux, accompagnés d’un questionnaire en ligne.

Cette consultation est l’occasion pour le public de mieux connaître les écosystèmes marins et l’ensemble des activités humaines qui en dépendent. Elle l’incite ainsi à mesurer l’importance d’une gestion durable de ces espaces. Deux autres consultations se tiendront : en 2014, sur le programme de surveillance, et en 2015, sur le programme de mesures.


* Seules les eaux métropolitaines sont concernées par l’application de cette directive européenne.

Imprimer

Voir aussi