Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Mini-Tab Preview

Énergie, Air et Climat

Mieux respirer, c’est ça l’idée !

3 mai 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Direction générale de l'energie et du climat
Format A4, 12 pages

La qualité de l’air est le premier sujet de préoccupation environnementale des Français. Les effets de la pollution atmosphérique sur la santé sont avérés. En France, la pollution de l’air a aussi un coût économique : jusqu’à 100 milliards d’euros par an, d’après la commission d’enquête du Sénat, dont 20 à 30 milliards d’euros par an pour les dommages sanitaires causés par les seules particules. Malgré une amélioration de la situation au cours des dernières décennies, les concentrations de particules et d’oxydes d’azote dépassent les normes européennes dans plusieurs agglomérations.

Tous les secteurs d’activité – industrie, transports, résidentiel, agriculture – contribuent à la pollution atmosphérique. La politique en faveur de la qualité de l’air nécessite des actions ambitieuses aux niveaux international, européen, national et local. Elle s’inscrit dans la durée et ses effets sont progressifs.

Cette politique appelle l’État, les collectivités territoriales, les entreprises, les citoyens et les organisations non gouvernementales à conjuguer leurs efforts pour garantir à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.