Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les éco-activités

 

Les éco-activités sont l’ensemble des activités directement appliquées à la préservation de l’environnement au sens classique du terme (eau, air, sol, déchets y compris la récupération, odeur, bruit…) de manière préventive ou curative, à l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre et aux énergies renouvelables.


16 janvier 2012 - Développement durable
Imprimer

Sommaire :


      

Le Comité Stratégique de Filières Eco-industries (COSEI)

25 juillet 2011 (mis à jour le 18 avril 2012)


Le COSEI assure la concertation sur les orientations stratégiques pour les éco-industries

Le Comité stratégique des éco-industries a été créé en juillet 2008 par les ministres en charge de l’environnement et de l’industrie à la suite des recommandations du rapport sur le développement des éco-technologies remis au Premier ministre par M. Thierry Chambolle (« Plan d’action pour favoriser l’investissement et la création d’entreprises dans le domaine des éco-technologies » - 2006). Il est l’instance de concertation entre les entreprises de l’environnement et les pouvoirs publics. Il est assisté par un secrétariat interministériel.

Le COSEI plénier se réunit tous les semestres sous la présidence des ministres. Il fait le point sur les attentes des professionnels et les actions menées par les ministères en faveur des éco-industries.

En décembre 2009, les ministres chargés de l’Écologie et de l’Industrie ont lancé cinq groupes de travail sur les filières industrielles vertes :

  • valorisation industrielle des déchets,
  • eau et assainissement,
  • production d’énergie renouvelable,
  • réseaux électriques intelligents et stockage de l’énergie,
  • bâtiment à faible impact environnemental.

Ces groupes sont composés d’organismes représentant les acteurs industriels de ces domaines (entreprises, organismes professionnels, organismes techniques, pôles de compétitivité). Ils sont présidés par des représentants de fédérations professionnelles. Ils se sont réunis au deuxième semestre 2010 pour élaborer des propositions visant à renforcer l’offre industrielle française dans leur filière.

 

Les grandes étapes du COSEI (2008 à 2010)

 

En 2010, le COSEI devient le Comité stratégique de filière Éco-industries

A la suite des Etats Généraux de l’Industrie, le COSEI évolue pour devenir le Comité Stratégique de Filière Éco-industries dans le cadre de la Conférence Nationale de l’Industrie (décret du 3 juin 2010). Il est en charge de définir une feuille de route de politique industrielle pour les éco-industries.

Quatre missions lui sont confiées :

  • structurer un secteur constitué de nombreuses filières (filières eau, déchets, énergies renouvelables, efficacité énergétique...),
  • effectuer un diagnostic et un suivi de l’évolution des activités et des mesures de politique industrielle et commerciales spécifiques à la filière,
  • contribuer à définir une stratégie de moyen terme, faire émerger des propositions d’actions permettant de développer la compétitivité de la filière et son activité,
  • développer et entretenir un dialogue entre l’ensemble des acteurs de la filière sur la stratégie définie.

Le COSEI plénier est composé de :

  • organismes représentatifs des entreprises de la filière : syndicats professionnels ou fédérations professionnelles,
  • représentants d’entreprises caractéristiques de la filière,
  • syndicats de salariés,
  • personnalités qualifiées,
  • organismes spécialisés dans la recherche, l’animation collective, l’enseignement ou la formation, notamment : pôles de compétitivité, CTI ou CPDE, universités, écoles, organismes de recherche.

Pour en savoir plus :

 

 

      
Imprimer