Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Nanomatériaux : L’OCDE publie de nouvelles données sur 11 familles de nanomatériaux manufacturés.

29 juillet 2015
Imprimer

Après sept années d’un programme de tests expérimentaux sur 11 familles de nanomatériaux manufacturés, représentant 110 essais chimiques différents et 780 études, l’OCDE vient de déclassifier et de publier les données relatives à la caractérisation de ces substances et à l’évaluation de leurs effets sur la santé et sur l’environnement. Ces résultats ont pu être obtenus grâce au travail de dizaines d’agences gouvernementales, d’universités, d’instituts de recherche et d’entreprises privées. La France, à travers l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), a co-parrainé les travaux relatifs au dioxyde de titane et au dioxyde de silice et a contribué aux travaux relatifs au nano-argent, aux fullerènes et aux nanotubes de carbone.

L’objectif de ce travail a été d’évaluer l’applicabilité des lignes directrices de test de l’OCDE à ces substances particulières et de produire de l’information sur les propriétés de ces substances à destination de la communauté scientifique.

Suite à cette publication, l’ECHA (Agence européenne des produits chimiques) invite les industriels ayant enregistré de telles substances au titre de REACH à revoir et, si nécessaire, mettre à jour leurs dossiers au vu de ces nouvelles données (voir le communiqué de l’ECHA).

Consultez ici les dossiers des 11 nanomatériaux du programme de parrainage sur le site internet de l’OCDE.

Pour en savoir plus sur les nanomatériaux : http://www.developpement-durable.gouv.fr/-Nanomateriaux-.html

Imprimer