Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Les conseils de sécurité en mer

19 avril 2012 - Mer et littoral
Imprimer

Sommaire :


      

Natation « Nagez accompagné(e) et pas n’importe où »

26 février 2010 (mis à jour le 28 juin 2011)


1- Avant d’entrer dans l’eau

Choisissez de préférence une zone autorisée et surveillée : les zones interdites sont souvent dangereuses et engageraient votre responsabilité en cas d’accident.

Vérifiez la couleur du drapeau de baignade.

Renseignez-vous sur les courants et les marées : ils peuvent vous empêcher de rejoindre la rive.
Prenez garde en particulier aux baïnes (voir schéma) en Atlantique ou aux bâches en Manche : ces eaux d’apparence calme cachent de forts courants qui entraînent vers le large. Pour les marées (Atlantique, Manche, mer du Nord) : consultez la presse locale, les extraits d’annuaires de marées ou le site internet : www.shom.fr

Repérez les endroits où les vagues se « brisent » : ce sont les plus risqués pour le nageur.

Contrôlez votre forme : vous devez pouvoir garder la tête sous l’eau pendant 10 secondes au moins 3 fois de suite et pouvoir nager 10 minutes en récupérant rapidement. Si vous n’y arrivez pas, ne vous éloignez pas du bord de la plage.

> postes de secours / affichage

2- Pour éviter tout accident

Surveillez vos proches et surtout les enfants dans l’eau, pour pouvoir donner l’alerte immédiatement en cas de difficulté.

Dans les zones non surveillées, organisez votre propre sécurité : ne vous baignez pas seul(e).

Allez dans l’eau régulièrement (idéalement, tous les quarts d’heure) et entrez-y progressivement afin d’éviter hydrocution ou malaise.

Évitez de nager au-delà de 300 mètres du rivage. Attention, avec la prise au vent, les bouées ou matelas gonflables rendent la baignade très dangereuse !

Évitez les berges abruptes ou glissantes : vous pourriez tomber ou ne pas arriver à sortir de l’eau.

Les baïnes (ou bâches). Sur les plages de sable, prenez garde aux baïnes (ou bâches). Ce sont des cuvettes d’eau séparées de l’océan par un banc de sable. Elles se vident à marée descendante en créant un fort courant qui entraîne les nageurs vers le large.

Si vous êtes pris dans une baïne ou une zone de courant : ne luttez pas. Laissez-vous entraîner, tentez de vous rapprocher du rivage sans nager à contre-courant et appelez les secours.

> Pour en savoir plus : 

      
Imprimer

Liens utiles

  • consultez le dépliant « Risques de noyade » édité par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). www.inpes.sante.fr 
  • Fédération française de natation www.ffnatation.org