Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Sécurité d’approvisionnement

La sécurité d’approvisionnement désigne l’aptitude du parc de production à couvrir à tout moment, l’ensemble de la demande.


30 novembre 2016 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Sommaire :


      

Nouvelle version des règles du mécanisme de capacité

30 novembre 2016


Ségolène Royal a signé un arrêté définissant les règles du mécanisme de capacité, qui contribue à garantir durablement la sécurité d’approvisionnement électrique des Français.

 
 

Depuis plusieurs années en France, on observe une croissance importante de la pointe de consommation électrique qui fait peser un risque, lors des pics de consommation hivernaux, sur l’équilibre entre la production et la demande d’électricité.

 

L’arrêté signé le 29 novembre 2016 par Ségolène Royal approuve les règles du futur mécanisme de capacité, qui contribue à garantir durablement la sécurité d’approvisionnement électrique des Français.


La définition de ces règles fait suite à un  long processus de concertation de l’ensemble des acteurs.


Elle constitue une étape décisive de la mise en place en France d’une régulation rénovée et innovante, qui :

  • oblige chaque fournisseur à apporter la preuve qu’il peut approvisionner tous ses clients lors des pointes de consommation ;
  • incite les fournisseurs à accompagner leurs clients pour mieux consommer en réduisant leur pointe de consommation ;
  • oblige les producteurs d’électricité à s’engager à l’avance sur la disponibilité et le fonctionnement de leurs centrales ;
  • favorise le développement d’offres d’effacement de consommation efficaces et respectueuses de l’environnement. Un effacement de consommation consiste à réduire la consommation d’électricité d’un site par rapport à sa consommation normale, sur une base volontaire. Lorsqu’ils sont activés au moment de la pointe de consommation, ils permettent un recours moindre aux centrales de pointe émettrices de CO2 ;
  • améliore le pilotage du système électrique, en garantissant au moindre coût le respect du critère de sécurité d’approvisionnement fixé par l’État ;
  • contribue à une définition claire des responsabilités des acteurs, qui faisait défaut depuis l’ouverture des marchés, afin de s’assurer de l’atteinte d’un bon niveau de sécurité d’approvisionnement ;
  • apporte, dans les cas où les moyens d’effacement ou de production sont insuffisants pour satisfaire la demande, une rémunération complémentaire pour mettre en service des capacités d’effacement ou de production supplémentaires. Cette rémunération soutiendra le développement de l’offre d’effacement et pourra, dans certains, cas éviter que des installations existantes soient mises sous cocon.


Ce dispositif contribuera pleinement à la transition énergétique et au développement des énergies renouvelables en apportant une réponse structurelle à l’enjeu majeur que représente l’accroissement de l’intermittence de la production électrique en France et en Europe.

 

Télécharger les règles du mécanisme de capacité approuvées par la Ministre de l’Environnement de l’Énergie et de la Mer dans un arrêté du 29 novembre 2016 en version pdf et docx.

 

 

      
Imprimer