Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Parution de la notice sur la prise en compte du cycle de vie dans une consultation

12 avril 2016
Imprimer

Une nouvelle publication du Groupe d’études des marchés Développement durable, pour tout savoir sur la notion de cycle de vie, et sur sa prise en compte dans les consultations.


 

La directive 2014/24/UE du 26 février 2014 du Parlement européen et du Conseil a introduit de nouveaux concepts juridiques, afin d’aider les acheteurs à choisir l’offre la "mieux-disante" en matière sociale et environnementale. L’un de ces principaux concepts, le coût du cycle de vie (CCV) fait l’objet d’une notice publiée par le Groupe d’études des marchés Développement durable (GEM DD) de l’Observatoire économique de l’achat public.

Le CCV permet à l’acheteur d’intégrer dans ses critères de choix l’ensemble des coûts imputables à un produit, un service ou un ouvrage tout au long de son cycle de vie, ce qui inclut l’ensemble des coûts liés à l’achat proprement dit, mais aussi ceux relatifs à la maintenance et à la fin de vie du produit, ainsi que les coûts indirects, c’est-à-dire ceux supportés par supportés par l’ensemble de la société, dont les impacts environnementaux.

La prise en compte du CCV met en évidence l’intérêt des achats vertueux, en permettant de suivre sur le long terme le coût d’une acquisition et en démontrant que celui-ci est loin de se limiter à la somme liée à l’acquisition.

Afin d’aider les acheteurs à se familiariser avec cette notion capitale, le GEM DD propose un guide sous forme de questions-réponses claires, synthétiques et concrètes. 

Les différentes sections de cette brochure vous permettront de maîtriser les concepts de cycle de vie, d’analyse du cycle de vie et d’externalités. 

On y trouvera en outre des réponses sur l’articulation entre les notions d’offre économiquement la plus avantageuse et de coût du cycle de vie, les différentes méthodes de calcul, et les impacts concrets du CCV aux différents stades de la commande. 

Une notice indispensable à tous les acheteurs soucieux de responsabilité sociale et environnementale : à lire et relire sans modération !

 

 

 

 

Imprimer