Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Campagne "Plus Belle la Vie Ensemble"

 

Pour que la vie soit "Plus Belle Ensemble", le Gouvernement agit afin de garantir "l’accès de tous à tout". Découvrez la campagne en faveur de l’accessibilité universelle !


6 octobre 2015
Imprimer

Sommaire :


      

Pas besoin de mots pour se comprendre

21 septembre 2015 (mis à jour le 23 septembre 2015)


Au cours, d’une balade Sacha et Floriane croisent un groupe de touristes en difficulté pour se repérer dans la ville. Floriane, atteinte de trisomie 21, les aide à s’orienter grâce aux pictogrammes présents sur le plan et à la signalétique urbaine.

L’accessibilité universelle doit être pensée par rapport à tous les handicaps, y compris le handicap mental. Favoriser la compréhension de l’environnement par la signalétique, ou l’utilisation de symboles simples et constants est un élément essentiel pour les personnes atteintes de handicap mental. Mais l’utilisation de visuels rapidement identifiables permet également de faciliter l’orientation de tous, en particulier des personnes ne connaissant pas les lieux, comme les touristes par exemple.

Dans le même esprit, l’accès aux services ou aux droits peut être facilité grâce à une information présentée de façon « facile à lire et à comprendre ». Basée sur l’utilisation de phrases simples et courtes, l’information facile à lire et à comprendre s’adresse aussi bien aux personnes présentant un handicap mental, qu’aux personnes ayant des difficultés à lire ou aux personnes qui n’ont pas le français comme langue maternelle.

 

Pour en savoir plus :

 Page de garde du document "L'information pour tous. Règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre"

 

Version audiodécrite

      
Imprimer