Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

« Place to B COP 21 » : la contribution des journalistes, blogueurs et citoyens au récit des négociations officielles

27 novembre 2015 - COP 21
Imprimer

Samedi 28 novembre, Ségolène Royal inaugurera l’espace de travail du collectif « Place to B COP21 », dans le dixième arrondissement de Paris. Durant toute la durée de la COP, des journalistes s’y regrouperont pour mutualiser leurs travaux et relayer au mieux l’ensemble des négociations et des événements organisés au Bourget, mais aussi en marge de la COP21.


Place to B, le collectif des narrateurs pour diffuser une information positive et prospective lors de la COP21

Situé à 200 mètres de la Gare du Nord, sur la ligne B du RER qui mène au Bourget, Place to B se déroulera au 5 rue de Dunkerque dans le dixième arrondissement de Paris, dans une auberge de jeunesse, le St Christopher Inn, et son bar, le Belushi’s.

Du 29 novembre au 12 décembre 2015, soit pendant toute la durée de la Conférence Paris Climat 2015 (COP21), ce complexe moderne sera façonné exclusivement pour proposer à la société civile et médiatique internationale un quartier général et une caisse de résonance en plein cœur de Paris. Un millier de personnes sont attendues.

Place to B offrira à la fois un lieu de résidence, un espace de coworking avec studio radio et plateau TV, et une programmation thématisée d’événements. Les narrateurs de tous bords (journalistes, dessinateurs, blogueurs, photographes, artistes…) pourront aussi rejoindre la Creative Factory, une fabrique de l’information autour du climat et des solutions de la transition écologique.

Parler autrement de climat

Place to B part du principe que si la majorité des Français sont bien informés sur la COP21, la lutte contre le réchauffement climatique n’apparaît comme une priorité que pour 15% d’entre eux. Pour le collectif Place to B, conçu comme un lieu créatif, fondé sur les échanges multiculturels et pluridisciplinaires, il s’agit donc de « raconter autrement la nécessité d’un mode de vie plus durable, sans culpabilisation, jargon ni catastrophisme, en replaçant le citoyen au coeur de chaque événement. »

La transition écologique est aussi numérique

Le lancement de « Place to B » sera aussi l’occasion, avec Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique, de présenter l’appel à engagements du Conseil National du Numérique, afin de contribuer à la convergence des transitions écologique et numérique.

Place to B s’étend bien au-delà de Paris : l’événement se prolonge hors les murs avec
des déclinaisons en région et à l’étranger, mais aussi en ligne avec des moyens importants mis en œuvre.
Rejoignez le mouvement sur Internet et sur Twitter  !

Imprimer

Voir aussi