Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Plan d’action pour la qualité de l’air

2 juin 2015 - Énergie, Air et Climat
Imprimer


"La qualité de l’air est un enjeu sanitaire majeur : 60% de la population française respire un air pollué.  C’est pourquoi il faut agir vite et dans tous les secteurs : les transports d’abord, mais aussi l’industrie, l’agriculture et la construction.

Dès le premier semestre 2015, j’ai mis en place des mesures pour :

  • donner à tous les Français l’accès à une voiture électrique, grâce au nouveau bonus de 10.000 euros depuis le 1er avril, en remplacement d’un vieux diesel ;
  • financer la mobilité durable sur l’ensemble du territoire : 99 projets ont été retenus au titre de l’appel à projets « transports collectifs et mobilité durables » ;
  • renforcer la prise en compte des questions de santé environnement, avec notamment des opérations pilotes de réduction des rejets atmosphériques du secteur agricole.

Le projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte donne de l’ampleur à ces dispositions en offrant un cadre d’action dans tous les domaines liés à la pollution de l’air, comme le bâtiment, l’industrie ou les transports. Il accélère la rénovation thermique des bâtiments, crée les zones à circulation restreinte et l’indemnité kilométrique vélo et organise le renouvellement des flottes de véhicules publics. Il favorise les circuits courts et l’économie circulaire dans nos modes de production et de consommation.

Pour donner à chacun les moyens d’agir, je présente le futur « certificat qualité de l’air » qui permettra de donner des avantages aux utilisateurs des véhicules les moins polluants.

La participation des territoires est essentielle. Ils ont la compétence pour agir concrètement en faveur de la qualité de l’air, en matière de mobilité et de police de la circulation, et d’aménagement du territoire.

Pour encourager les élus locaux à s’engager pour la qualité de l’air, je lance l’appel à projets « Villes respirables en 5 ans »

Agissons ensemble pour réduire drastiquement et de manière pérenne les niveaux de pollution partout en France. Les membres du Conseil national de l’air seront les partenaires du ministère pour réussir cette mobilisation et  obtenir des résultats concrets : des villes respirables d’ici 5 ans."

 

Retrouvez tous les détails sur le plan d'action présenté par la ministre :
Télécharger le dossier sur le plan d'action pour la qualité de l'air (PDF - 1562 Ko)
Télécharger l'annexe sur le pic de pollution de mars 2015 (PDF - 108 Ko) 

 

Contact presse : 01 40 81 78 31

 

Imprimer