Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Plan d’actions pour améliorer la qualité de l’air intérieur

1er décembre 2015 - Prévention des risques
Imprimer

A l’occasion des Assises nationales de la qualité de l’air 2013, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et le ministère des Affaires sociales et de la Santé, ont lancé le Plan d’actions sur la qualité de l’air intérieur.


Les enjeux sanitaires et économiques liés à la qualité de l’air intérieur sont importants. En France on estime entre 19 milliards d’euros par an le coût de la mauvaise qualité de l’air intérieur, dont 1 milliard pour le remboursement des médicaments anti-asthmatiques. L’asthme frappe 3,5 millions de personnes.

A l’occasion des Assises nationales de la qualité de l’air 2013, le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et le ministère des Affaires sociales et de la Santé, ont lancé le Plan d’actions sur la qualité de l’air intérieur. Reprenant les préoccupations exprimées lors de la table ronde Santé-Environnement de la Conférence Environnementale de septembre 2012, ce plan prévoit des actions à court, moyen et long terme afin d’améliorer la qualité de l’air dans les espaces clos.

Le plan d’actions sur la qualité de l’air intérieur comporte 26 actions, dont notamment :

  • La création un outil web d’auto-diagnostic qui permettra prochainement au grand public d’évaluer la qualité de l’air dans son logement. Le comportement des occupants ou utilisateurs est en effet un levier essentiel.
  • La réduction des sources de pollution, en travaillant sur l’information et l’étiquetage de certains produits de consommation émetteurs de polluants volatils, tels que produits désodorisants (encens, bougies, diffuseurs,…), les produits d’entretien et les produits d’ameublement.
  • La mise en œuvre d’une surveillance dans des lieux ayant des pollutions spécifiques tels que les enceintes ferroviaires souterraines.

La mise en œuvre de ce plan d’actions est intégré dans le troisième Plan national santé environnement et sera décliné en région dans les Plans régionaux santé environnement 3.

 

Imprimer