Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Suivi et évaluation

18 décembre 2015 - Énergie, Air et Climat
Imprimer

Sommaire :


      

Plan national d’adaptation au changement climatique : rapport d’évaluation à mi-parcours

16 janvier 2014


Le développement durable et la transition écologique se feront dans un climat en évolution. Un plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC) couvrant la période 2011-2015 a été publié en juillet 2011. Il décline en mesures opérationnelles les recommandations issues de la large concertation nationale et régionale organisée sur l’année 2010. Le PNACC prévoit une évaluation à mi-parcours en 2013. Il concerne 20 thèmes et associe les actions de plusieurs ministères et agences publiques.

Le rapport d’évaluation à mi-parcours a été présenté au Conseil national de la transition écologique (CNTE) le 16 janvier 2014 pour rendre compte de la mise en œuvre de la politique nationale d’adaptation, pour recueillir son avis sur les actions actuelles et, le cas échéant, sur de futurs champs à couvrir en terme d’adaptation au changement climatique au niveau national.

 

L’exécution des actions enregistre une progression satisfaisante à mi-parcours :

  • 92 % des actions prévues ont démarré ;
  • 60 % du budget identifié a été engagé (soit un peu plus de 100 M€) malgré un contexte budgétaire difficile ;
  • 60 % des actions sont en phase avec les objectifs initiaux ;
  • 5 % des actions sont abandonnées ou ajournées pour des questions de pertinence ou d’insuffisance de moyens ;
  • 35 % actions pourraient n’atteindre qu’une partie de leurs objectifs initiaux.

La mise en œuvre de ces actions contribue directement à renforcer notre préparation et notre résilience face à l’évolution inéluctable du climat. Le cadre fourni par le PNACC a, par ailleurs, contribué à inscrire dans la durée les actions décidées en 2011 et a pu avoir ponctuellement des effets de levier pour mobiliser de nouveaux fonds pour l’adaptation.
Le budget initial du plan pour 5 années s’élevait à 171 M€. Suite aux contraintes budgétaires connues depuis 2011, ce montant est aujourd’hui actualisé à 168 M€.

 

Ce plan a notamment permis à ce jour :

  • d’améliorer la connaissance du changement climatique au niveau national et de donner accès librement et gratuitement aux projections climatiques à haute résolution ;
  • d’intégrer l’élévation du niveau de la mer dans les zonages de risques littoraux ;
  • de proposer une méthodologie de définition du risque acceptable face aux aléas climatiques ;
  • de procéder à une revue des normes de conception des infrastructures de transport.


Prochaines étapes :

Cette revue à mi-parcours du tout premier plan national d’adaptation sera suivie en 2015 d’une évaluation globale approfondie visant à préparer les orientations futures de la démarche d’adaptation, en particulier dans les thèmes moins avancés à ce jour tels que la prospective économique, la pêche, l’aquaculture ou le tourisme.

En complément du PNACC, au niveau régional et local, la planification de l’adaptation est réalisée dans le cadre des Schémas régionaux du climat de l’air et de l’énergie (SRCAE) et des Plans climat énergie territoriaux (PCET).

> Télécharger le rapport d’évaluation à mi-parcours du PNACC (PDF - 2290 Ko)

> Télécharger la version complète du PNACC (PDF - 1,5 Mo)

 

      
Imprimer