Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

PRESSE

  • Agrandir la taille du texte
  • Réduire la taille du texte

Point journalier des prévisions des crues

2 juin 2016 - Prévention des risques
Imprimer


 Voici les principaux points ce matin :

 
  • Sur le Loing, le pic de crue a été atteint à Nemours à minuit (cote 4,63 m contre 4,25 m lors de la crue de 1910). La décrue a commencé mais de façon très lente (cote de 4,58 m à 7h ce matin). Outre Nemours, les villes de Moret sur Loing et de Souppes sur Loing ont été fortement touchées.
  • Plus en amont, à Montargis, la décrue a commencé hier soir, mais il faut rester très vigilant compte tenu des nouvelles précipitations de la journée. Le niveau de vigilance du Loing amont (rouge à l'heure actuelle) pourrait être revu à la baisse dans la journée.
  • En aval, la crue se déplace progressivement. Le tronçon Seine moyenne (Seine-et Marne jusqu'à l'amont de Paris) a été passé ce matin en vigilance orange. Les principales villes qui seront touchées dans la journée sont Melun, Corbeille-Essonne, Villeneuve le Roi et Villeneuve-Saint-Georges. Le niveau de vigilance sur Paris pourrait être revu dans la journée (passage possible de jaune à orange). Le niveau de la Seine devrait dépasser les 5 m, pour atteindre dans la nuit prochaine ou vendredi un pic de crue potentiellement au-delà de 5,5 m. Des débordements ponctuels ne sont pas à exclure, au-delà de la submersion des voies sur berge.
  • Des inondations ont eu lieu à Longumeau, lié au débordement de l'Yvette. La décrue de l'Yvette a néanmoins commencé. La ville de Gif-sur-Yvette a également fait l'objet d'évacuations. D'autres débordements sont constatés dans l'Essonne lié notamment à l'Orge.
  • Hier après-midi, le Cher Tourangeau a été placé en vigilance orange, lié aux crues de ses affluents avec une attention particulière au niveau de Tours. Le pic de crue est attendu vendredi ou samedi.
  • Le SCHAPI est mobilisé 24h sur 24 pour réviser en temps réel les prévisions. Une amélioration du temps est attendue pour ce week-end, mais il convient de rester très vigilant pour les 48 heures à venir compte tenu des nouvelles précipitations attendues aujourd'hui.
  • Une attention particulière doit être maintenue concernant les ouvrages hydrauliques (petits barrages, digues), qui sont fragilisés par ces niveaux exceptionnels de pluie.
 
 
Imprimer