Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée")

Premier comité d’orientation du programme de recherche sur les algues sargasses en Martinique

21 novembre 2016 - Développement durable
Imprimer

Une mission de 4 jours aux Antilles a été conduite par Hélène SOUBELET (service de la recherche au Ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer, MEEM) et Frédéric MÉNARD, directeur du département « Océans » à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), président du conseil scientifique du programme de recherche sur les algues sargasses avec l’appui de Patrick QUENEHERVÉ, représentant de l’IRD Martinique-Caraïbe. Cette mission s’inscrit dans le cadre du programme de recherche sur la connaissance des origines et des causes de la prolifération des algues sargasses confié au MEEM à la suite de la réunion interministérielle du 31 juillet 2015. Elle a duré 4 jours, du 10 au 13 octobre et a consisté en 6 réunions préparatoires en Guadeloupe puis en Martinique, préalables à la première réunion du comité d’orientation du programme de recherche sur les algues sargasses.

Les réunions préparatoires ont permis de mieux appréhender l’articulation entre les différents acteurs de Martinique et de Guadeloupe, ainsi que de rencontrer et mieux connaître les ressources humaines locales en termes de recherche et d’expertise sur la connaissance et la lutte contre les échouages massifs de sargasses depuis 2011.

Le comité d’orientation, quant à lui, a été l’occasion d’informer les acteurs locaux des actions entreprises dans le cadre du programme de recherche et au-delà, de mettre en exergue le besoin d’une action plus structurée au niveau national sur l’ensemble des actions du plan de lutte et de dégager des attentes en termes scientifiques pour l’orientation des actions de recherche au service des enjeux locaux. Enfin, la mission a permis d’avoir une image plus opérationnelle des différentes sources de financement disponibles aux niveaux local et national.

Le secrétaire général de la préfecture de Martinique, Patrick AMOUSSOU-ADEBLE et le sous-préfet de Trinité et Saint-Pierre, Étienne GUILLET, étaient présents à ce premier comité d’orientation qui a réuni les acteurs concernés par les algues sargasses  : Ministère de l’Environnement, de l’énergie et de la mer (MEEM), Ministère des Outre-Mer (MOM), Ministère des Affaires sociales et de la santé (MASS), Ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENSR) ; les services de l’État de Martinique et Guadeloupe (direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement ; direction de la Mer, Agence régionale de santé (ARS) ; Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), Comité des pêches, Centre d’activités régional pour le protocole relatif aux zones et à la vie sauvage spécialement protégées de la grande région Caraïbe (CAR-SPAW), Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (ADEME), Chambre de commerce et d’industrie de Martinique (CCIM), Parc naturel régional de Martinique (PNRM), Conservatoire du littoral.

Au cours de toutes ces réunions, un point de contexte sur la création de ce programme spécifique sur les algues sargasses a été fait par Hélène SOUBELET, suivi d’un résumé des actions scientifiques en cours ou en projet dans le cadre du programme de recherche par Frédéric MÉNARD.

Imprimer